CLOUD : COMMENT BIEN SE VENDRE EN ENTRETIEN ?

Olivier Pacaud, Directeur IT Perm, en collaboration avec Noemi Capell.

Le cloud computing est un secteur très bien rémunéré, les professionnels peuvent gagner plus de 60 000 € par an en France et parfois plus de 100 000 $ aux États-Unis, et la demande pour ce type de postes a d’ailleurs fortement augmenté ces dernières années. La pandémie accélère également le nombre de migrations vers le cloud, rendant les experts de ce domaine plus prisés que jamais.

Et cette tendance ne montre aucun signe d'arrêt. Selon Gartner, entreprise américaine de recherche et de conseil, les dépenses mondiales des utilisateurs finaux en services de cloud public devraient augmenter de 18,4 % en 2021 pour atteindre un total de 304,9 milliards de dollars, contre 257,5 milliards en 2020.

Avec un tel niveau de demande, c'est le moment idéal pour de nombreux professionnels de la Tech pour chercher de nouvelles opportunités dans le domaine du cloud computing. Mais si l'on n'a que peu d'expérience dans ce domaine, comment se démarquer lors d'un entretien d'embauche ?

Mettez en avant votre connaissance du marché

Les raisons qui poussent les entreprises à migrer vers le cloud sont multiples. Si vous parvenez à montrer que vous comprenez pourquoi une migration vers le cloud est importante pour une entreprise, vous donnez ainsi un aperçu de l'étendue de vos connaissances.

N'oubliez pas que chaque entreprise se trouve à un stade différent de sa migration vers le cloud. Si 81 % des entreprises ont au moins une application fonctionnant sur le cloud, la plupart d'entre elles sont encore en train d'élaborer leurs stratégies de migration. Cependant, la majorité des entreprises savent aussi ce qu'elles attendent du cloud, même si elles ne savent pas encore comment y parvenir.

C'est là que vous intervenez. Mettez en avant vos expériences dans la tech et montrez clairement que vous comprenez la situation dans son ensemble. De plus, vous devez faire comprendre que vous êtes un candidat expérimenté prêt à s'adapter à l'entreprise, une autre compétence importante à souligner.

Les postes dans le domaine du cloud computing requièrent de l'expertise et de l'adaptabilité

Au cours d'un entretien, on vous interroge généralement sur vos qualifications et vos projets d'évolution de carrière. C'est l'occasion de ne pas vous contenter d'énumérer vos résultats aux examens et vos projets passés, mais de démontrer votre connaissance des dernières avancées en matière de cloud computing.

Avant votre entretien d'embauche, vous devez donc vous renseigner de manière approfondie sur le secteur. Vous pourrez ensuite utiliser ces recherches et les intégrer dans vos réponses aux questions sur votre formation continue et votre développement professionnel.

Si vous quittez votre poste d’Ingénieur Systèmes pour celui d’Architecte cloud, par exemple, essayez de démontrer et d'expliquer comment vous vous êtes préparé à ce changement. Vous avez endossé peut-être des responsabilités supplémentaires dans le cadre de votre fonction actuelle ou vous avez suivi une formation, par exemple. 

A noter : un Architecte solutions cloud AWS/Azure gagne en moyenne plus de 65 000 € brut annuel en France. Pour en savoir plus sur les rémunérations dans le secteur de la Tech, consultez notre étude de rémunérations IT.

Développeurs : faites le point sur les applications cloud-natives 

Le développement d'applications basées sur le cloud est un domaine en pleine expansion qui attire de nombreux développeurs de logiciels talentueux. Lors d'un entretien, il est important de souligner votre compréhension du développement d'applications spécifiquement destinées au cloud. 

Pour commencer, vous devez être familiarisé avec les différentes plateformes de cloud computing et comprendre les implications de la conception d'un outil en tenant compte de l'évolutivité. De plus, si une application basée sur le cloud peut techniquement avoir une taille illimitée, n'oubliez pas que l'hébergement sur le cloud n'est pas gratuit. Ainsi, l'optimisation de la taille des données et la condensation des demandes des utilisateurs pourraient être utiles, par exemple. N'oubliez pas non plus de réviser vos connaissances en matière de sécurité du cloud. 

Le développement cloud-native couvre également les domaines de développement émergents tels que la conteneurisation, le déploiement continu, le monitoring et les microservices. Même si vous êtes encore en train de développer vos compétences dans ces domaines, il est important de montrer votre niveau de connaissance et de compréhension autant que possible. 

Si vous n'êtes pas sûr de vous quant aux détails techniques, concentrez-vous plutôt sur la façon dont ces domaines peuvent aider l'entreprise, et montrez votre volonté d'apprendre. 

Explorez le lien entre les emplois DevOps et le cloud computing

Cloud DevOps est un domaine émergent où le cloud computing et DevOps sont tous deux essentiels pour tout projet de digitalisation. Désormais, les professionnels du cloud se retrouvent souvent à travailler dans le cadre d'une méthodologie DevOps. 

DevOps permet essentiellement aux développeurs de répondre aux besoins de l'entreprise en temps quasi réel. En d'autres termes, vos efforts de développement sont fortement accélérés. La nature centralisée du cloud fournit aux efforts DevOps une plateforme standard pour le développement, les tests et la production. À ce titre, le cloud et le DevOps sont souvent intrinsèquement liés. 

Au cours de l'entretien, il est important d'avoir une bonne compréhension de l’environnement DevOps et de démontrer ses connaissances des meilleures pratiques dans ce domaine. Vous pouvez poser des questions sur la manière dont l'organisation adopte les pratiques DevOps, par exemple, pour mettre en valeur ce que vous savez. 

Comprendre pourquoi la gestion multi-cloud est importante

Les initiatives multi-cloud gagnent en popularité, le cabinet d'études International Data Corporation (IDC) prédit même que plus de 90 % des entreprises utiliseront une solution de cloud computing d'ici 2022.

En conséquence, les professionnels de la tech qui peuvent travailler avec plusieurs fournisseurs et développer des outils compatibles avec le cloud sont de plus en plus recherchés. Si vous souhaitez démontrer votre expertise dans ce domaine, pensez aux certifications AWS, Google Cloud, Azure ou toute autre plateforme de cloud computing reconnue. Ensuite, renseignez-vous sur la manière dont d'autres organisations organisent la gestion de leurs données sur plusieurs clouds.

A titre d’exemple, les Ingénieurs seniors MS Azure gagnent environ 80 000 € en France, en fonction du poste et du niveau d'expérience. Mais ceux qui peuvent démontrer leur savoir-faire dans plusieurs plateformes cloud peuvent prétendre à un salaire plus élevé. 

En résumé, le monde a beaucoup changé ces derniers temps, accélérant massivement la transition numérique de nombreuses organisations. Cette évolution a donné aux professionnels de la tech l'occasion idéale d'explorer de nouvelles compétences et carrières.

Le cloud computing est un domaine qui, selon les prévisions, ne cessera de croître dans les années à venir. Et si vous savez vous vendre efficacement, vous pourrez décrocher l'un de ces emplois très lucratifs et très demandés dans le domaine du cloud.
 

Auteur

Olivier Pacaud
Directeur IT Perm

Diplômé d’un Master en école de commerce à Strasbourg, Olivier a rejoint Hays en 2015 en tant que Consultant IT. Recruteur Tech expérimenté, il a été récompensé en interne à plusieurs reprises pour ses performances individuelles, et a notamment reçu le prix du meilleur Consultant IT Hays France et Luxembourg en 2015/2016 et en 2017/2018. Après avoir été Manager commercial spécialiste du marché du numérique en France, Olivier occupe actuellement le poste de National IT Business Manager chez Hays.

00
Ajouter des commentaires
Veuillez confirmer pour continuer.