COMMENT JUSTIFIER UNE LONGUE PERIODE D’INACTIVITE SUR UN CV ?

COMMENT JUSTIFIER UNE LONGUE PERIODE D’INACTIVITE SUR UN CV ?

 

Pour les recruteurs, un « trou dans le CV » est une période au cours de laquelle le candidat a été inactif plus de six mois. La plupart des recruteurs chercheront à savoir ce que vous avez fait durant cette période, c’est pourquoi il est préférable de rester honnête. Voici comment justifier un trou important sur un CV.  

 

  1. Un trou dû à un congé maternité et/ou parental
     

De nombreux parents choisissent de prendre le temps de s’occuper de l’éducation de leurs jeunes enfants et peuvent être stressés au moment de la reprise des recherches d’emploi. Les recruteurs peuvent le comprendre. Vous pouvez mentionner la période dédiée à l’éducation de vos enfants et préciser leur âge aujourd’hui. Expliquez au recruteur que désormais, vous souhaitez reprendre votre activité et montrez lui que vous pourrez vite redevenir opérationnel.
 

  1. Un trou dû à un congé sabbatique ou un voyage à l’étranger
     

Ce congé vous a servi à découvrir de nouveaux horizons, améliorer vos compétences linguistiques, faire une pause dans votre carrière ou accorder du temps à vos projets personnels. Cela peut parfaitement se comprendre. Abordez le sujet simplement en entretien et avec optimisme, faites ressortir le positif tiré de cette expérience : curiosité, ouverture d’esprit, débrouillardise, etc. Préparez-vous à argumenter et à parler de ce que cette coupure vous a apporté en faisant toujours un lien avec le poste en question.
 

  1. Un trou dû à un chômage longue durée
     

C’est sans doute la raison la plus difficile à expliquer car après une longue période infructueuse de recherche d’emploi, on peut perdre confiance en soi. Pourtant, il y a de nombreux chômeurs en France et les recruteurs savent que la recherche d’emploi est un travail complexe qui requiert du temps et de la patience, surtout lorsque le climat économique est difficile.

Vous devrez probablement justifier les raisons de ce chômage : licenciement ou démission. Quel que soit le motif, restez factuel et veillez à ne pas dénigrer votre ancien employeur et à ne pas lui jeter la faute en vous positionnant en victime.
 

  1. Un trou dû à un arrêt pour problèmes personnels
     

Vous avez pu faire une pause dans votre carrière pour longue maladie ou pour rester auprès d’un proche. Vous pouvez jouer la carte de la transparence mais nous vous conseillons de ne pas entrer dans le détail de vos problèmes personnels qui pourraient instaurer un certain malaise durant l’entretien. Expliquez que le trou sur le CV est dû à des « raisons de santé » ou « d’ordre personnel ». Montrez que vous êtes resté proactif tout ce temps, vous avez eu des entretiens, vous avez exploré plusieurs pistes (création d’entreprise, formations, etc.) et vous vous êtes tenu informé des évolutions dans votre secteur d’activité.

La meilleure manière de justifier un « trou dans le CV » est de montrer au recruteur que vous êtes resté proactif et que vous avez continué de vous former (par exemple avec des MOOCs ou des formations en ligne). Présentez toujours votre période d’inactivité de manière chronologique et sans en cacher les raisons. Le plus important est de montrer que vous êtes à l’aise avec vous-même et votre parcours.

 

Karen Holcman, rédactrice.

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS

   

Nos podcasts ok

ECOUTEZ NOS PODCASTS

Découvrez tous les conseils de nos experts.