7 erreurs à éviter lors d’un entretien d’embauche sur Skype

7 erreurs à éviter lors d’un entretien d’embauche sur Skype

 

 

Les entretiens d’embauche via Skype ou autre logiciel de visioconférence sont désormais monnaie courante, parfois en vue d’un entretien en face-à-face ou parce que l’entreprise est basée dans une autre région ou un pays étranger. Mais pour certains candidats l’exercice peut être source d’interrogation, voire déstabilisant. Pour éviter les erreurs et avoir toutes les cartes en main pour réussir votre entretien, voici nos conseils.

 

Erreur n°1 : Oublier de soigner son environnement

Que ce soit pour un entretien d’embauche sur Skype ou physique, il faut préparer son pitch et s’entraîner notamment à répondre aux questions du recruteur. L’une des particularités de l’entretien en visioconférence est que le rendez-vous n’aura pas lieu dans les locaux de l’entreprise mais vous serez chez vous, face à votre caméra. Car bien entendu, mieux vaut éviter de passer l’entretien dans un lieu public bruyant, tel un café ou un hall de gare. Votre rôle est donc de faire en sorte que l’environnement que verra votre interlocuteur soit rangé, propre et lumineux.

Erreur n°2 : Ne pas vérifier l’équipement

Pour éviter tout problème technique potentiel, la veille, vérifiez que votre équipement fonctionne normalement, que ce soit la webcam, le son, la batterie, la connexion internet… Assurez-vous aussi de maîtriser les fonctionnalités de Skype, par exemple, l’envoi d’un fichier. Faites attention à votre photo de profil et vos informations de compte : tout ce qui est visible par le recruteur doit être professionnel. Pour être sûr que tout fonctionne (l’image, le son, la luminosité…), vous pouvez faire un essai en appelant un proche.

Autre point important qui concerne cette fois les utilisateurs occasionnels de Skype : lorsque votre interlocuteur vous invite à un entretien par visioconférence, vérifiez que vous vous souvenez bien de vos identifiant et mot de passe. Si vos informations sont perdues, vous devrez peut-être créer un nouveau compte.

Erreur n°3 : Négliger sa tenue vestimentaire

Beaucoup de candidats estiment qu’il n’est pas nécessaire de soigner leur tenue en vue d’un entretien sur Skype. Certains se focalisent uniquement sur le haut, en pensant que de toute façon, les recruteurs ne verront pas le bas. Mais attention ! Il n’est pas impossible que vous ayez besoin de vous lever lors de l’entretien, par exemple pour aller chercher un document. Le mieux est de porter une tenue professionnelle que vous auriez pu choisir pour un entretien en face-à-face.

Erreur n°4 : Ne pas anticiper les distractions

Il faut éviter au maximum les interruptions éventuelles pendant votre conversation vidéo. Votre attention doit être entièrement tournée vers l’entretien et votre interlocuteur. Pensez donc à couper le son de votre téléphone, voire de l’éteindre. Il est également essentiel d’indiquer l’heure de votre rendez-vous à ceux qui vivent avec vous pour prévenir tout dérangement, quitte à laisser un post-it sur la porte.

Erreur n°5 : Négliger sa communication non-verbale

La communication non-verbale en dit beaucoup sur une personne. Le langage du corps ou comportement influence le jugement de nos interlocuteurs, votre recruteur y compris : il ou elle va chercher des indices que vous n’aurez pas exprimé de vive voix. Votre gestuelle, posture, le ton de votre voix, votre élocution, votre tenue vestimentaire et vos expressions faciales seront scrutés, et cela même en visioconférence ! Il est donc primordial de soigner votre communication non-verbale.

Ainsi, pensez à regarder la caméra de temps en temps (comme si vous regardiez votre interlocuteur dans les yeux) et pas seulement l’écran ou votre image sur la vidéo (on pense sinon que vous baissez les yeux). Enfin, comme dans un entretien classique, souriez, ne croisez pas les bras et évitez les gestes trop brusques.

Erreur n°6 : Ne pas préparer ses documents

Comme pour un entretien d’embauche physique, gardez près de vous une copie de votre CV, une liste de questions, les informations recueillies sur les missions proposées et la société. Vous pouvez également prévoir de quoi prendre des notes, mais évitez de les taper sur votre clavier car le bruit des touches risque de gêner la discussion.

Erreur n°7 : Ne pas soigner la fin de l’entretien

Généralement, pour conclure un entretien d’embauche, le recruteur se lève, raccompagne le candidat à la sortie puis lui serre la main. Mais ici, face à la caméra, que faut-il donc faire ? Pour aider votre interlocuteur à clore la conversation, une idée est de lui répéter que vous êtes ravi(e) des missions proposées et que vous restez à sa disposition si besoin. Laissez-le ensuite raccrocher.

Marie Hathroubi, Directrice Formation et Recrutement, en collaboration avec Noémi Capell. 

Nos podcasts ok

ECOUTEZ NOS PODCASTS

Découvrez tous les conseils de nos experts.

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS