Les 5 difficultés d'un projet de reconversion professionnelle

LES DIFFICULTÉS D'UN PROJET DE RECONVERSION PROFESSIONNELLE

Selon une enquête Hays publiée en novembre 2018, 9 personnes sur 10 songent à une reconversion professionnelle. Mais quelles sont les difficultés rencontrées lorsque l’on décide de changer de voie professionnelle ?

 

  1. Oser franchir le cap

Toujours selon notre étude, seule une personne sur trois franchirait le pas de la reconversion. La principale difficulté à laquelle on se heurte est celle de se lancer. La première raison invoquée est souvent la peur du changement et le saut dans l’inconnu. Des éléments tels que le confort et le statut acquis à son poste, l’entourage et notamment les contraintes familiales et financières ou encore l’âge influent sur la capacité à franchir le cap de la reconversion.  

  1. Etre sûr que l’on fait le bon choix

Pour se lancer dans une reconversion professionnelle, il faut avoir envie de changer de vie. Parfois, c’est la volonté d’exercer une activité en phase avec ses valeurs et vivre de sa passion qui pousse à la reconversion.

Mais comment être sûr que l’on fait le bon choix ? En essayant de ne pas confondre ras-le-bol professionnel et volonté de changer de métier. La décision de reconversion aboutit rarement lorsqu’elle est prise sur un coup de tête. En général, elle naît après des années passées dans un même secteur d’activité et le « non » à la question « Etes-vous épanoui dans votre vie professionnelle ? ».

De la même manière, la passion ne rime pas toujours avec une reconversion. Parfois, la reconversion est un choix de raison, dû à des critères économiques sur un marché du travail en perpétuel changement.

  1. Etudier la viabilité du projet

S’assurer de la faisabilité et de la viabilité d’un projet est une étape difficile mais nécessaire, notamment lorsque la reconversion professionnelle concerne une création d’entreprise. Veillez à ce que votre projet soit solide économiquement et soignez votre business plan. Etudiez la concurrence sur votre secteur et choisissez la formation qui vous préparera au mieux.

  1. S’entourer des bonnes personnes

On se sent parfois démuni lorsqu’on envisage de changer de cap professionnel. La reconversion est un vrai changement de vie qui nécessite parfois de renoncer à une situation financière confortable et de se former parallèlement d’une activité (cours les soirs et weekends ou durant les vacances). C’est pourquoi le soutien de son entourage est important et se faire accompagner n’est pas un signe de faiblesse, mais au contraire une preuve d’intelligence. Vous pouvez vous rapprocher d’un conseiller en bilan de compétences ou d’un coach en évolution et transition de carrière, mais aussi prendre contact avec des professionnels évoluant dans le secteur que vous souhaitez rejoindre afin de préparer au mieux le terrain.

  1. Prévoir un plan d’action

Comment allez-vous vous lancer dans votre nouveau projet ? Votre situation financière vous permet-elle de changer de cap ? Quel est votre plan de carrière ? Avez-vous prévu un plan B en cas d’échec ? Voici autant de questions à ne pas négliger. Lorsque votre objectif est défini, déterminez les étapes nécessaires et établissez une stratégie de mise en œuvre pour concrétiser votre projet.

Enfin, commencez dès à présent à préparer votre argumentaire. Bon nombre de recruteurs (ou de financiers s’il s’agit d’une création d’entreprise) chercheront à comprendre votre projet de reconversion. Plus vous aurez travaillé sur la concrétisation de votre changement de cap professionnel, plus vous aurez les mots pour le défendre !

Capucine Besse, en collaboration avec Karen Holcman. 

Nos podcasts ok

ECOUTEZ NOS PODCASTS

Découvrez tous les conseils de nos experts.

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS