Emploi des jeunes : un plan à 6,5 milliards d’euros pour relancer l’embauche

EMPLOI DES JEUNES : UN PLAN A 6,5 MILLIARDS D'EUROS POUR RELANCER L'EMBAUCHE

 
 
Pour relancer l’embauche des jeunes, fortement impactée depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19 en France, le gouvernement a lancé son plan « 1 jeune, 1 solution ». Explications.

Les jeunes en première ligne de la crise économique

Promesses d’embauches annulées, difficultés à trouver des contrats en alternance, intérim et contrats courts en berne… La crise économique et sanitaire affecte particulièrement les jeunes de moins de 26 ans. En outre, des secteurs qui recrutent habituellement des jeunes non qualifiés, comme la Restauration, l’Hôtellerie ou la Culture, sont toujours à la peine. 

L’emploi des jeunes diplômés est également mis à mal. Car la crise économique retarde ou empêche l’entrée dans la vie active de ces jeunes, et les délais pour trouver un premier emploi après l’obtention du diplôme ont tendance à s’allonger. Pourtant, ils sont 750 000 à faire leur entrée dans la vie active en cette rentrée 2020.

« Un jeune, une solution »

Face à ce constat, le gouvernement a décidé de lancer le 23 juillet dernier le plan "1 jeune, 1 solution" d’un montant de 6,5 milliards d’euros (soit trois fois plus que les moyens accordés habituellement à l’emploi des jeunes). 
Son objectif : encourager les entreprises à embaucher et soutenir l’emploi des jeunes de 16-25 ans, qu’ils soient diplômés, sans qualifications, alternants, en échec dans l'enseignement supérieur ou éloignés de l’emploi. Avec ce plan, le gouvernement espère l’embauche de 450 000 jeunes d’ici janvier 2021. Décryptage des principales mesures :

    Stimuler l’entrée sur le marché du travail des jeunes diplômés 

La mesure phare de ce plan est l’aide de 4 000 € pour les entreprises qui recrutent un jeune de moins de 26 ans, en CDI ou en CDD d'au moins 3 mois. Pour recevoir cette prime, les entreprises devront embaucher entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.

Une prime de 1 000 euros sera versée chaque trimestre par l'Agence de services et de paiement (ASP) et cela pendant un an maximum. Autre condition pour percevoir cette aide : le salaire ne doit pas excéder deux SMIC, soit 3 078,84 € bruts mensuels pour 35 heures. 

•    Une aide pour le recrutement des alternants

Les apprentis et les salariés en contrat de professionnalisation ne sont pas en reste. Ainsi, pour les contrats conclus entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, les entreprises pourront recevoir une prime de 5 000 € pour le recrutement d'un alternant mineur (en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation) et de 8 000 € pour les plus de 18 ans. 

Les entreprises de moins de 250 salariés pourront recevoir cette prime sans condition. Pour l’obtenir, les entreprises de plus de 250 salariés devront en revanche atteindre un pourcentage d’alternants minimum au sein de leur effectif, au 31 décembre 2021, à savoir entre 3% et 5%.  

Par ailleurs, pour aider les jeunes à trouver un employeur, la période d’accueil en CFA (Centre de Formation d’Apprentis) a été allongée à 6 mois après le début du cycle de formation, au lieu de 3 mois. Cette mesure concerne les entrées en formation entre le 1er août et le 31 décembre 2020. 

    Améliorer la formation et l’orientation des jeunes

Pour les rentrées 2020 et 2021, 26 500 places supplémentaires seront ouvertes dans les universités, en BTS et CAP. Pour les jeunes sans qualification ou en échec dans l’enseignement supérieur, 100 000 nouvelles formations qualifiantes ou pré-qualifiantes seront proposées. Le plan prévoit l’ouverture de 16 000 formations dans le secteur du soin et de la santé (notamment pour les métiers d’aides-soignants, d’infirmiers et d’auxiliaires de vie). 35 000 formations numériques seront aussi proposées aux jeunes non qualifiés. 
 

Marie Hathroubi, Directrice recrutement et formation, en collaboration avec Noémi Capell.
 

Glossaire bloc

NOTRE GLOSSAIRE

Si vous avez entendu ou lu un mot dont la signification vous échappe, découvrez notre glossaire !
Cliquez ici.

Nos podcasts ok

ECOUTEZ NOS PODCASTS

Découvrez tous les conseils de nos experts.

Bloc webinar petit

NOS WEBINARS

Nos experts prennent la parole lors de conférences en ligne.

Découvrez celles à venir !