Monaco : le marché de l’emploi reste attractif malgré la crise

MONACO : LE MARCHE DE L'EMPLOI RESTE ATTRACTIF MALGRE LA CRISE

 
Hays France dévoile dans sa 4e édition les résultats de son étude de rémunération Monaco, qui présente les tendances en matière de recrutement et de salaires sur le Rocher. Découvrons ensemble les secteurs et les métiers qui recrutent malgré la crise économique, et à quelle rémunération.

Un marché toujours dynamique

Pour Mehdi Betiche, Responsable du bureau Hays de Nice, « Malgré le confinement qui a fortement impacté tous les secteurs d’activité, et la crise sanitaire toujours en cours, l’attractivité́ du marché de l’emploi monégasque reste forte et devrait se maintenir dans les prochaines années. Monaco dispose en effet de piliers économiques structurels, tels que le secteur financier, l’Immobilier ou encore la Construction, qui lui assurent une pérennité en matière d’emploi ».
 
De plus, la Principauté mène une politique économique résolument tournée vers l’avenir, avec plusieurs projets technologiques ou en lien avec le développement durable, qui constituent d’importants leviers pour la création de futurs emplois.

Quels sont les secteurs qui recrutent ?

Le secteur du recrutement reste très attractif à Monaco. Le BTP et l’Immobilier tirent particulièrement leur épingle du jeu, ainsi que l’Assurance. Le secteur de l’IT, toujours très porteur, enregistre quant à lui une nouvelle hausse des salaires. Explications.

Le BTP : un marché en pleine effervescence 

Le secteur du BTP poursuit sa croissance, porté par les grands projets en cours (notamment le projet d’extension en mer et la future construction du centre commercial de Fontvieille), ainsi que ceux à venir, qui promettent la création de nombreux postes au moins jusqu’en 2027. 

Si certaines difficultés de recrutement s’observent, elles sont notamment liées aux problématiques de logement. Bien que la priorité́ soit donnée aux profils locaux, la pénurie de candidats qualifiés dans le BTP pousse les employeurs à recourir à une main-d’œuvre délocalisée, essentiellement de France, d’Italie ou du Portugal. Parmi les profils les plus recherchés, on trouve les Conducteurs travaux (de 45 à +65K€, selon le niveau d’expérience), Ingénieurs études de prix (de 35 à +55K€) ou Chefs de chantier (de 35 à +55K€). 
 
"Parmi les profils les plus recherchés, on trouve les Conducteurs travaux (de 45 à +65K€, selon le niveau d’expérience), Ingénieurs études de prix (de 35 à +55K€) ou Chefs de chantier (de 35 à +55K€)." 

Ce dynamisme profite également au secteur de l’immobilier monégasque, l’un des plus compétitif au monde, qui propose de nombreuses opportunités, notamment pour des profils de Directeurs travaux (de 65 à +120K€). 

L’IT : un marché de plus en plus attractif 

Particulièrement dynamique depuis plusieurs années, l’IT poursuit sa croissance à Monaco et affiche de bonnes perspectives pour les années à venir. La transformation digitale enclenchée par les entreprises de tous secteurs et principalement dans la Banque, l’Assurance et l’Ingénierie, dope les recrutements de profils informatiques, que ce soit autour du Cloud, de la Cybersécurité ou encore de l’environnement IoT (Internet des objets). Les besoins engendrent une hausse de rémunération sur ce type de postes : à partir de 45K€ pour un Responsable sécurité informatique (selon le niveau d’expérience). 

On constate également que les rémunérations proposées pour des postes en Développement ou en Intégration sont plus conséquentes que pour des postes en Infrastructure ou en Support, pour lesquels les candidats se font plus nombreux. Ainsi, les Développeurs Java sont de plus en plus prisés (de 35 à +65K€). 

Le dépannage informatique n’est pas en reste et voit aussi son activité se renforcer, que ce soit sur des missions de réparation, d’installation, de débogage ou encore de formation aux logiciels. Une tendance qui crée de nombreuses opportunités, notamment sur des postes de Techniciens d’exploitation (de 23 à +45K€). 

En parallèle, Monaco continue de favoriser le développement de nouvelles activités, notamment grâce à la création en 2017 de MonacoTech, l’incubateur-accélérateur de la Principauté qui vise à promouvoir l’innovation technologique et la création d’entreprise. 

Services financiers, Banque et Assurance : des piliers économiques structurels 

Piliers économiques structurels de Monaco, les secteurs financiers, bancaires et assurantiels continuent de proposer des opportunités professionnelles relatives à des fonctions stratégiques. Les recrutements sur les postes de Top Management, par exemple les Directeurs administratifs et financiers Business partners (à partir de 60K€ pour les PME et de 80K€ pour les groupes internationaux), sont majoritairement liés à des remplacements. Plus largement, les profils maîtrisant très bien ou parfaitement l’anglais auront davantage d’opportunités à saisir, notamment en Comptabilité ou dans les secteurs portés vers l’international et qui recrutent tout au long de l’année. 

Si le marché de la Banque privée à Monaco a connu une stagnation des flux entrants ces dernières années, l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché́, via l’ouverture de filiales en Principauté, offre de nouvelles perspectives en termes d’emploi et dope les recrutements de profils en Front Office, et notamment les postes de Gestionnaires (à partir de 80K€, selon le niveau d’expérience) et Gérants de portefeuille (à partir de 45/50K€). On note également que les besoins de recrutement sur les métiers de Compliance (à partir de 35K€) sont toujours très présents. 
 

Mehdi Betiche, Senior Office Manager, en collaboration avec Noémi Capell. 

Glossaire bloc

NOTRE GLOSSAIRE

Si vous avez entendu ou lu un mot dont la signification vous échappe, découvrez notre glossaire !
Cliquez ici.

Bloc webinar petit

NOS WEBINARS

Nos experts prennent la parole lors de conférences en ligne.

Nos podcasts ok

ECOUTEZ NOS PODCASTS

Découvrez tous les conseils de nos experts.