POURQUOI LE CODE EST-IL LA NOUVELLE LANGUE UNIVERSELLE ?

Envie d’apprendre une nouvelle langue ? Essayez le code !

Depuis toujours, les humains ont inventé des langues pour mieux communiquer. Des hiéroglyphes des Égyptiens au latin de la Rome antique, les langues ont évolué et se sont développées pour devenir celles que nous connaissons aujourd'hui. Au XXIe siècle, la langue qui devient de plus en plus populaire est celle des zéros et des uns, des parenthèses et des astérisques, des esperluettes et des points d'exclamation. Le nom de cette langue ? Le code.

Le code est partout

Vous lisez cet article sur un portable, une tablette ou un ordinateur ? Vous vous êtes connecté à un ordinateur de bureau ce matin, ou avez utilisé un badge de sécurité pour entrer dans votre bureau ? Vous parlez régulièrement à vos collègues, clients et consommateurs par visioconférence ? Si la réponse à l'une de ces questions est « oui », vous utilisez indirectement le code informatique tous les jours. Chaque machine ou appareil que nous utilisons repose sur ce langage à un moment ou à un autre, et les postes étant de plus en plus digitalisés, la plupart d'entre nous auraient du mal à faire leur travail sans.

Au-delà du monde du travail, le code est utilisé pour changer des vies. En 2019, IBM a organisé un défi intitulé « Call for Code », qui invitait les Développeurs à créer des solutions techniques aux catastrophes naturelles telles que les séismes, les éruptions volcaniques et les feux de forêt, en utilisant le code pour résoudre des problèmes complexes du monde réel. Le code n'est pas seulement l'avenir du travail, c'est aussi l'avenir du monde dans lequel nous vivons.

Quels sont les différents langages informatiques ?

Dans son sens le plus élémentaire, coder consiste à traduire des actions logiques en un langage compréhensible par un ordinateur. Cela nous permet d’améliorer les applications, de créer des logiciels et des sites web, de jouer à des jeux vidéo et bien plus encore. Si nous considérons le code comme le moyen de communication global, la voix, les différents langages sont des dialectes régionaux : ce sont tous des mots et des phrases utilisés pour communiquer avec une machine, mais exprimés de manière légèrement différente.

Chaque langage est conçu pour un système d'exploitation, une plateforme, un style de code et un usage différent. Les langages les plus courants sont JavaScript, Python, SQL, PHP, Ruby, Java et C, ainsi que des variantes plus modernes comme Rust, Swift et Hack, mais il en existe beaucoup d'autres.

Pourquoi l'enseignement du code devrait être aussi important que l'enseignement d'une langue étrangère ?

Les appareils connectés (par exemple : les téléphones portables, les tablettes et les montres connectées) sont partout autour de nous et font désormais partie de nos vies quotidiennes. Il est donc logique d'essayer de comprendre les langues des objets les plus utilisés sur la planète : nos appareils électroniques. Nous pourrons alors mieux en faire usage, les enseigner et améliorer leurs performances.

Lors d'une conférence, à la question « Quelle langue mes enfants doivent-ils apprendre ? », l'analyste économique Pippa Malmgren a répondu « le code informatique ». Il est donc peut-être temps de commencer à considérer le code comme une langue étrangère qui devrait être enseignée avec le même respect que l'espagnol, le français ou l'anglais. Tim Cook, PDG d'Apple, semble être d'accord avec cette idée. Dans une interview, il a même déclaré : « Si j'étais un élève français et j'avais 10 ans, je pense qu'il serait plus important d'apprendre à coder que l'anglais. Je ne dis pas aux gens de ne pas apprendre l'anglais, mais c'est une langue que vous pouvez utiliser pour vous exprimer auprès de 7 milliards de personnes à travers le monde. Je pense qu’apprendre à coder devrait être obligatoire dans toutes les écoles publiques du monde ».

L'organisation à but non lucratif Code.org est sur la même longueur d’onde. Cette dernière se consacre à l'élargissement de l'accès à l'informatique dans les écoles et à l'augmentation de la participation des femmes et des minorités sous-représentées, et s'efforce de voir le code enseigné dans le cadre des programmes scolaires. Ce groupe organise également la campagne annuelle « Une heure de Code » (Hour of Code), un événement mondial d'une heure qui célèbre et démystifie le code. Selon Code.org, plus de 15 % des élèves à travers le monde ont participé à une campagne « Une heure de Code ».

Mais les jeunes ne sont pas les seuls à devoir placer le code en tête de leur liste d'apprentissage obligatoire : nous sommes tous concernés. Le code s'adresse à tous, quel que soit notre poste, et apprendre son fonctionnement peut nous aider à effectuer notre travail.

Il est de plus en plus important que les entreprises s'emploient activement à faire évoluer les compétences de leurs employés. Non seulement ces derniers seront reconnaissants de la sécurité d'emploi que cela leur procure, mais ils deviendront une ressource extrêmement précieuse pour leur équipe, aujourd’hui et demain.

Savoir coder nous aide à coexister avec la technologie

Vous pensez que savoir coder est réservé aux informaticiens ou aux mathématiciens, que c’est un privilège réservé à quelques-uns ? Le fait est qu'à mesure que le monde du travail change et que de plus en plus de postes et de tâches sont automatisés, il est utile de penser à l’avenir. Selon le cabinet de conseil McKinsey, l'IA et l'automatisation vont transformer la nature et l’environnement de travail. Ils prévoient que les machines seront en mesure d'effectuer un plus grand nombre de tâches effectuées par les humains et que, par conséquent, certaines professions vont décliner ou changer, tandis que d'autres vont se développer.

Dans cette même enquête, il est suggéré qu'il y aura toujours assez de travail pour tout le monde (parce que la technologie créera de nouveaux emplois et en modifiera d'autres), mais la main-d'œuvre devra s'adapter à ces changements et acquérir de nouvelles compétences. Cette main-d'œuvre devra apprendre à coexister avec des machines de plus en plus performantes, et quel meilleur moyen d'y parvenir que d'apprendre les langages permettant de contrôler ces machines ? Même si un chatbot ou un robot prenaient en charge des tâches répétitives (permettant ainsi aux employés de se consacrer à d’autres tâches), cette technologie a toujours besoin de quelqu'un pour écrire le code qui le fait fonctionner.

Cet avenir technologique ne sonne pas le glas de la main-d'œuvre : il souligne simplement la nécessité d'acquérir de nouvelles compétences et d'envisager le rôle que la technologie jouera aux côtés de vos compétences actuelles au cours des cinq, dix ou quinze prochaines années. Lorsque vous avez compris comment votre poste peut changer, vous pouvez acquérir les compétences qui vous permettront de rester employable.

Pourquoi vous devriez apprendre à coder, même si ce n'est pas votre métier

Selon une étude de PwC, 74 % des travailleurs sont prêts à acquérir de nouvelles compétences ou à se reconvertir complètement pour rester employables. Il va donc de soi qu'apprendre la langue du futur va renforcer votre employabilité. Le fait est que ces compétences sont utiles quelle que soit votre fonction actuelle.

Si coder est une compétence très recherchée par les entreprises de toutes tailles, c'est aussi une compétence incroyablement utile pour les travailleurs, en particulier si vous êtes freelance ou entrepreneur. Avec ces connaissances, vous pouvez créer votre propre site web, et vous pouvez aussi automatiser des tâches pour gagner du temps. Par exemple, la saisie de données ou répondre à des questions simples posées par un client sont des tâches qui peuvent être confiées à un logiciel, à condition qu'il soit correctement codé. Même les connaissances les plus élémentaires sont utiles. Pourquoi attendre qu'un technicien vous réponde, alors que vous pouvez apporter vous-même de petites modifications et passer à la tâche suivante rapidement et efficacement ?

Il n'a jamais été aussi facile d'apprendre à coder qu'aujourd'hui. Il existe de nombreuses ressources gratuites en ligne, mais si vous voulez passer à un niveau supérieur, vous pouvez vous tourner vers des formations certifiées plus complètes.

Ce qu’il est important de retenir, c'est qu’il est nécessaire aujourd’hui d’apprendre à coder. Que vous soyez à la tête d'une entreprise, freelance ou salarié, les compétences clés que vous acquerrez en apprenant à coder vous aideront à faire face à l'avenir. Alors, la prochaine fois que vous envisagez d'apprendre une nouvelle langue, choisissez le code !

 

Auteur

Olivier Pacaud
Directeur IT Perm

Diplômé d’un Master en école de commerce à Strasbourg, Olivier a rejoint Hays en 2015 en tant que Consultant IT. Recruteur Tech expérimenté, il a été récompensé en interne à plusieurs reprises pour ses performances individuelles, et a notamment reçu le prix du meilleur Consultant IT Hays France et Luxembourg en 2015/2016 et en 2017/2018. Après avoir été Manager commercial spécialiste du marché du numérique en France, Olivier occupe actuellement le poste de National IT Business Manager chez Hays.

00
Ajouter des commentaires
Veuillez confirmer pour continuer.