INDUSTRIE 4.0 : TOP DES POSTES ET COMPÉTENCES DE L'INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

Par Pierre Gromada, Directeur Technology Solutions France & Luxembourg, en collaboration avec Noemi Capell. 

Avant même le début de la quatrième révolution industrielle (ou industrie 4.0), le rôle de l'homme et sa place dans l'industrie manufacturière ont suscité un vif débat. Les robots sont capables d'effectuer des tâches à une vitesse et une précision avec lesquelles nous ne pouvons pas rivaliser.

Cependant, nous savons aussi que la numérisation et l'automatisation ont leurs limites. S'il est vrai que les processus quantifiables sont de plus en plus gérés par l'automatisation robotisée des processus (RPA), cela s'accompagne d’une augmentation des tâches nécessitant des compétences empathiques et créatives.

En d'autres termes, des tâches qui exigent une touche humaine.

Malgré l'utilisation généralisée (et croissante) de l'automatisation, les entreprises du secteur manufacturier augmentent leurs effectifs. Il s'agit notamment, mais sans s'y limiter, des :

  • Constructeurs automobiles
  • Sociétés d'ingénierie mécanique
  • Entreprises de logistique
  • Entreprises industrielles

Quels sont les emplois disponibles dans l'industrie manufacturière ?

  • Technicien en automatismes : Le poste idéal pour commencer. L'automatisation ne tombe pas du ciel : des spécialistes sont nécessaires pour la mettre en place et l'entretenir. Cela peut aller de la création de logiciels à la gestion de contrôleurs logiques programmables.
  • Ingénieur logiciel : Pour la mise en place et le bon déroulement des processus automatisés, les organisations auront besoin de personnes dotées de compétences en programmation.
  • Data scientist : Plutôt que de supplanter les Data scientists, l'automatisation et l'intelligence artificielle leur permettent en fait d'aller plus loin. Dans ce cas, l'automatisation est devenue un outil, permettant aux humains de se concentrer sur les exceptions et les solutions intellectuelles. Pour en savoir plus sur les compétences et l'expérience requises afin de travailler dans le domaine de la science des données, cliquez ici.
  • Programmateurs robots : Ceux-ci travaillent avec des robots industriels, tant au niveau de leur gestion et de leur mise en service qu'au niveau du développement de leurs systèmes d'exploitation.
  • Technologue en production : À plus grande échelle, les organisations ont besoin de quelqu'un pour planifier les processus de production industrielle, mettre en place des usines de production et réaliser des prototypes.

Quelles sont les compétences nécessaires ?

Ces fonctions continuent d'avoir leur place au côté de l'automatisation dans l'industrie manufacturière, mais avec une orientation informatique/programmation.

Qu'est-ce que cela signifie ? Une formation technique est utile : parmi les diplômes pertinents figurent ceux en génie électrique, en génie des communications ou en informatique. De même, les employeurs recherchent des personnes ayant suivi une formation complémentaire en robotique ou en informatique. À défaut, une expérience pertinente dans l'un des domaines ci-dessus peut être tout aussi bénéfique.

Vous aurez également besoin de bons soft skills. Les compétences comportementales sont importantes. Après tout, les robots ne les maîtrisent pas encore ! Si vous occupez un poste de direction, vous devrez prendre des décisions en fonction d'un certain nombre de facteurs, et être capable d'organiser et de gérer des projets. Pour ceux qui occupent des postes moins élevés d’un point de hiérarchique, vous devrez bien communiquer et être capable de coopérer avec des personnes à l'extérieur et au sein même de votre environnement immédiat. Indépendamment de son ancienneté, le candidat idéal doit être capable de résoudre des problèmes et de réagir rapidement.

En fin de compte, cependant, la compétence la plus importante n'est pas de nature technique ou numérique. C'est avoir le courage de continuer à apprendre, et de considérer l'industrie 4.0 non pas comme une menace, mais comme une opportunité.

Intéressé par l'un des postes ci-dessus ? Accédez à toutes nos offres d’emploi.

Auteur

https://www.hays.fr/documents/14951101/27988953/Pierre+G+2.jpg/aaa1d908-390c-ea26-edef-46607c9c4959?t=1640709089342&imagePreview=1

Pierre Gromada
Directeur Technology Solutions France & Luxembourg

Diplômé d’école de commerce, Pierre a rejoint Hays en 2012. Il a fait partie de l’équipe fondatrice de la branche IT Services de l’entreprise. 
Pierre possède 14 ans d’expérience. Il a démarré sa carrière en Banque sur des fonctions d’Account manager avant d’évoluer vers du pilotage de projets et d’équipes. Il découvre en 2008 le monde du conseil en occupant le poste de Consultant pour une société de services en prestation RH. Quelques années plus tard, il rejoint les rangs d’une multinationale du secteur de la communication/média pour manager une équipe de 30 personnes au sein d’un département spécialisé en outsourcing de service client. Passionné d’entrepreneuriat, il s’établit fin 2012 à Luxembourg, où il rejoint les équipes de Hays afin d’ouvrir la branche Contracting services du groupe. Entre 2012 et 2016, il remporte plusieurs titres de meilleur Account manager et prend la tête du département qu’il a créé sur le périmètre luxembourgeois. En 2016, Pierre reprend le management de la branche recrutement permanent et en 2017 la direction de Hays au Luxembourg. Son credo est l’alliance entre la performance et la qualité de service. Avec une croissance à deux chiffres depuis 10 ans, Hays est devenu le 1er acteur du recrutement spécialisé au Luxembourg et, en 2020, Hays Luxembourg fut élu Numéro 1 au classement des Great Place to Work Luxembourg. Depuis 2021, Pierre est également le responsable de la branche Technology Solutions au niveau national pour la France et le Luxembourg.

Pour aller plus loin

VIVRE DANS UNE SMART CITY : AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS

TOP 10 DES MÉTIERS DE LA TECH LES PLUS DEMANDÉS EN 2022 

SYSTÈMES EMBARQUÉS : COMPRENDRE L'ESSENTIEL EN 5 MINUTES

PREMIER JOB DANS LA TECH : 8 CONSEILS POUR BIEN ÉCRIRE SON CV

LE MÉTAVERSE BOULEVERSERA-T-IL NOS PROCESS DE RECRUTEMENT ?
00
Ajouter des commentaires
Veuillez confirmer pour continuer.