5 CONSEILS POUR BRILLER EN ENTRETIEN TECHNIQUE EN IT

Olivier Pacaud, Directeur IT Perm, en collaboration avec Noemi Capell.

Vous avez un entretien technique en vue ? Si tel est le cas, l’enjeu est de prouver que vous disposez réellement des compétences techniques inscrites sur votre CV. Mais même si vous êtes un développeur expérimenté, vous risquez de vous dévaloriser si vous oubliez ces cinq conseils avant votre entretien technique :

1. Ne vous contentez pas de lire la page « À propos de nous »

À ce stade de votre carrière, vous avez probablement déjà eu de nombreux entretiens et vous savez qu'il faut faire des recherches sur l'entreprise, son histoire, ses produits, ses services et sa réputation dans le secteur. Mais il est dans votre intérêt de creuser un peu plus loin au moment de préparer votre entretien. Vous vous démarquerez ainsi de la concurrence et vous vous familiariserez davantage avec l'entreprise avant de franchir la porte le jour J.

Quelle est la vision de l'entreprise et comment le poste convoité s'inscrit-il dans cette vision ? Par exemple, peut-être que l'entreprise modifie son offre de produits ou de services en réaction aux transformations numériques de son secteur, et qu'elle a donc besoin de personnes possédant vos compétences techniques.

Et qu'en est-il de la culture d’entreprise ? Vous êtes peut-être habitué à travailler dans un environnement détendu et informel, mais rien ne vous dit que ce sera le cas dans cette entreprise. Votre recruteur possède certainement toutes les informations clés sur son client, alors contactez-le, consultez les sites d'évaluation des employeurs comme Glassdoor, et adressez-vous à toutes les personnes de votre réseau qui ont travaillé dans cette organisation.

Assurez-vous également de connaître le nom et l’intitulé de poste des personnes que vous rencontrez lors de votre entretien. Une fois ces informations obtenues, servez-vous de LinkedIn pour rechercher des similitudes et des points de contact communs, mais, évidemment, restez subtil au moment d'utiliser ces informations lors de l'entretien.

2. Préparez-vous à passer un test technique

Pour savoir si vous êtes le candidat idéal pour le poste, vous allez être amené à démontrer vos compétences techniques et votre attention aux détails. Cela peut impliquer un QCM de connaissances, une suite de problèmes à résoudre en un temps imparti, l’écriture d’un script ou la création d’un algorithme pendant l’entretien. On peut également vous demander de corriger les erreurs d’un morceau de code, sur un tableau blanc ou une feuille de papier.

Cette étape du recrutement est souvent stressante, c'est pourquoi il est recommandé d’effectuer des recherches en amont sur les questions typiques que l’on pourrait vous poser en entretien, et de vous entraîner à rédiger vos réponses sur papier en vous chronométrant.

Le test technique est souvent redouté des développeurs, mais rappelez-vous que l'objectif pour l'examinateur est avant tout de mieux comprendre votre processus de réflexion, votre logique et votre capacité à résoudre des problèmes sous pression.  
 

3. Entraînez-vous à répondre à des questions axées sur vos compétences

Vous êtes également susceptible de devoir répondre à des questions portant sur vos compétences, qui se concentreront sur vos réalisations et les projets spécifiques sur lesquels vous avez travaillé. Par exemple : « Sur votre CV, on peut lire que vous avez réussi à construire un outil de surveillance et de suivi commercial. Expliquez-moi le processus, depuis l'identification du défi commercial jusqu'au déploiement. »

N'oubliez pas de relire votre CV avant l'entretien et essayez d'identifier les questions susceptibles de vous être posées, au vu de vos compétences et de votre expérience. Structurez votre réponse de manière à faire ressortir les points essentiels sans vous écarter du sujet. Pour vous aider, vous pouvez utiliser la technique STAR (Situation, Tâche, Action et Résultat). Décrivez la situation en plantant le décor, expliquez la tâche que vous avez entreprise dans cette situation, l'action qui a été menée et ses résultats. 

4. Préparez-vous aux questions techniques de l'entretien

Ces questions sont destinées à tester vos connaissances techniques, par exemple : « Quelle est la différence entre une interface et une classe abstraite en Java ? » ou « Quel contrôle de source utilisez-vous ? ».

Bien entendu, le type de questions qui vous seront posées dépendra fortement du poste à pourvoir. Étudiez donc à nouveau la fiche de poste en amont : vous identifierez ainsi facilement les domaines sur lesquels l'examinateur est le plus susceptible de se focaliser. Vous pouvez également consulter votre recruteur pour savoir à quoi vous attendre. 

5. Les compétences comportementales aussi sont essentielles

Bien sûr, l'évaluation de votre expertise technique est un élément central de l'entretien, mais les employeurs recrutent aussi en fonction des compétences comportementales, dites soft skills. Outre les compétences évidentes comme la capacité à résoudre les problèmes (inévitable dans le secteur de la Tech !), vous devrez prouver que vous avez de bonnes capacités de communication : pouvez-vous vous faire comprendre lorsque vous décrivez des problèmes techniques complexes à d'autres personnes ? Vous serez peut-être amené à travailler avec des équipes qui ne possèdent pas ce savoir-faire technique. Êtes-vous capable de partager vos connaissances avec des novices en matière de technologie et simplifier votre message pour qu'ils comprennent, sans recourir au jargon technique ? 

Avant l'entretien, travaillez sur la manière dont vous transmettez vos informations avec des professionnels de la tech ou non, et demandez-leur leur avis sur votre concision et votre clarté.
Certes, en tant qu'expert de la tech, vos connaissances et compétences sont très prisées. Mais ne vous tirez pas une balle dans le pied en vous présentant à l'entretien mal préparé. Entraînez-vous en amont, réfléchissez à la meilleure façon de démontrer votre valeur, et vous réussirez sans aucun doute votre entretien technique.
 

Auteur

Olivier Pacaud
Directeur IT Perm

Diplômé d’un Master en école de commerce à Strasbourg, Olivier a rejoint Hays en 2015 en tant que Consultant IT. Recruteur Tech expérimenté, il a été récompensé en interne à plusieurs reprises pour ses performances individuelles, et a notamment reçu le prix du meilleur Consultant IT Hays France et Luxembourg en 2015/2016 et en 2017/2018. Après avoir été Manager commercial spécialiste du marché du numérique en France, Olivier occupe actuellement le poste de National IT Business Manager chez Hays.

00
Ajouter des commentaires
Veuillez confirmer pour continuer.