MEFIEZ VOUS DES CONTRE-PROPOSITIONS

MEFIEZ VOUS DES CONTRE-PROPOSITIONS

Lorsque vous évoquez la possibilité de quitter votre employeur pour une autre entreprise et que celui-ci tente de vous convaincre de ne pas partir, il vous fait une contre-proposition.

Les contre-propositions peuvent prendre plusieurs formes : une augmentation nette de la rémunération, des avantages en nature, une promotion, plus de responsabilités, davantage d’implication dans des projets qui vous intéressent, etc.

Une situation à double tranchant

Les entreprises veulent des employés qui travaillent bien et lorsque ces derniers sont productifs, elles ne veulent pas les remplacer.

Les contre-propositions peuvent être déroutantes. Quitter un poste n’est pas chose simple, surtout lorsque vous y êtes resté longtemps. Si, en plus, votre employeur remet en question votre volonté de partir en vous proposant d’autres avantages, la situation se complique.

Toutefois, les contre-propositions peuvent être séduisantes. C’est pourquoi il est important de rester lucide, prendre du recul et considérer toutes les options possibles. Murir votre réflexion vous aidera à prendre la bonne décision.

Vous avez sans doute passé beaucoup de temps à préparer un projet, consulter les offres d’emploi, définir différents objectifs de carrière. La contre-proposition remet vos plans en question et peut être un cruel dilemme.

Recentrez-vous sur l’essentiel

Faites le point sur les raisons qui vous ont poussé à vouloir partir. La contre-proposition va-t-elle répondre à votre volonté de quitter l’entreprise ? Par exemple, si vous avez décidé de changer de poste pour développer vos compétences et évoluer et que votre employeur vous propose de rester dans l’entreprise avec une meilleure rémunération mais les mêmes missions, en tirerez-vous de la satisfaction ?

Partir ou rester ?

Il existe peu de bonnes raisons d’accepter une contre-proposition et de rester à votre poste : vous avez exprimé la volonté de partir, vous avez peut-être même trouvé un emploi qui correspond à vos attentes.
Une augmentation de salaire ne suffira pas à vous remotiver. Réfléchissez aux raisons qui vous ont poussé à vouloir quitter votre emploi, pesez les pour et les contre et prenez la meilleure décision pour vous. Si vous passez par un cabinet de recrutement, n’hésitez pas à solliciter l’aide de votre expert en recrutement.

Prenez en compte les facteurs suivants :

Dès lors que vous aurez parlé de démission, votre loyauté sera remise en question
 
Ce manque de loyauté peut être un frein à une prochaine promotion
 
Il se peut que vos collègues vous perçoivent différemment et que vous éprouviez des difficultés à retrouver la cohésion d’équipe jusque-là existante.

Faites ce que vous jugez bon

Ne laissez pas les contre-propositions prendre le dessus. Prenez les devants, remerciez votre employeur et réaffirmez votre volonté de partir, sauf si la contre-proposition correspond parfaitement à vos attentes. Dans ce cas, vous devrez regagner la confiance de vos collègues et prouver que vous souhaitez, de nouveau, vous investir dans une relation à long terme avec votre entreprise.

Créer un compte

CRÉER UN COMPTE

Sauvegardez votre recherche d'emploi et gérez vos candidatures ainsi que vos données personnelles. 

Créez votre compte

Bloc Blog

BLOG HAYS

Pour encore plus de conseils

Cliquez ici