Comment réagir lorsqu’un recruteur nous envoie un message sur LinkedIn ?

Comment réagir lorsqu’un recruteur nous envoie un message sur LinkedIn ?

Vous n’étiez même pas en recherche active d’emploi (et d’ailleurs vous étiez plutôt satisfait de votre poste actuel), mais là, sans que vous vous y attendiez, un recruteur vous a envoyé un message sur LinkedIn pour discuter avec vous d’une opportunité d’emploi.

Cette situation n’est pas rare. Les nouvelles technologies ont rapidement fait évoluer le secteur du recrutement, et désormais les recruteurs utilisent de nouveaux outils ainsi que les techniques de data sciences pour identifier et trouver les meilleurs candidats. 

Les manières dont les recruteurs s’y prennent sont multiples, mais le fait qu’un profil attire l’attention des recruteurs peut s’expliquer par trois raisons principales. Premièrement, vous avez peut-être signalé sur votre profil que vous êtes ouvert à de nouvelles opportunités en configurant "Faites savoir aux recruteurs que vous êtes à l’écoute de nouvelles opportunités." Deuxièmement, les compétences et expériences listées sur votre profil vous classent parmi les candidats adéquats pour le poste vacant. Troisièmement, vous avez été actif sur le réseau social en partageant du contenu et en interagissant avec les autres membres de LinkedIn. 

Comme le souligne sur son blog David Moore, Global Account Manager chez LinkedIn : « Les membres actifs de la communité LinkedIn qui partagent des actualités et des informations pertinentes ont plus de chances d’être repérés par des recruteurs et autres professionnels cherchant à élargir leur réseau. ».

Dans le message que vous avez reçu, le recruteur vous a sûrement demandé si vous souhaitez discuter plus en détail de cette offre d’emploi, que ce soit par téléphone ou en personne. Ils cherchent à vous fournir des informations supplémentaires sur cette opportunité mais aussi à vous connaître davantage, où vous en êtes dans votre carrière, dans quelle mesure vous êtes ouvert aux opportunités professionnelles actuellement, et si vous seriez un bon candidat pour le poste disponible. 


La question est : que doit-on faire lorsqu’un recruteur nous contacte ?

Etape 1 : Répondre au recruteur

La première chose à faire est de répondre au recruteur. La façon dont vous allez répondre va dépendre de votre situation actuelle. Si vous souhaitez en savoir plus (et il n’y a aucun mal à vouloir en apprendre plus sur une opportunité professionnelle) vous pouvez vous entretenir de façon confidentielle avec le recruteur. N’oubliez pas que vous n’avez aucune obligation de partager quoique ce soit avec le recruteur tant que vous n’êtes pas prêt. D’autre part, vous pouvez également vous sentir épanoui dans votre poste actuel et par conséquent, discuter de nouvelles opportunités ne vous intéresse pas. Quel que soit le scénario, voici comment répondre : 

Comment répondre si vous n’êtes pas intéressé par cette opportunité

Remerciez le recruteur de vous avoir contacté et suggérez-lui une date pour qu’il puisse vous recontacter plus tard au cas où votre situation changerait. Si vous êtes ouvert à de nouvelles opportunités mais que ce poste ne vous convient pas, expliquez au recruteur ce que vous recherchez pour qu’il puisse dorénavant vous contacter uniquement pour des missions qui vous correspondent.


Vous pouvez aussi vouloir envoyer au recruteur votre CV actualisé. Même si vous n’êtes pas à la recherche d’opportunités professionnelles pour le moment, vous aurez peut-être besoin de son aide par la suite et mieux vaut donc éviter de rompre tout contact.

 
Si le recruteur vous a envoyé un InMail, vous avez deux options automatisées pour répondre : « oui » ou « non merci. » Dans ce cas, il est plus judicieux de prendre le temps d’écrire une réponse adaptée et ainsi créer une meilleure relation avec le recruteur : pensez à votre carrière sur le long terme. 

Comment répondre si vous êtes intéressé par cette opportunité

Si vous êtes intéressé par cette offre d’emploi, répondez au message du recruteur au plus vite. Vous pouvez soit lui demander de vous envoyer des explications sur le poste en question via e-mail, soit lui proposer un premier appel téléphonique pour parler ouvertement des missions proposées. Rappelez-vous que cette conversation sert simplement à en savoir plus sur le poste. Cette discussion ne vous engage pas à postuler ou à passer à l’étape supérieure.
Si vous optez pour un entretien téléphonique, alors avant votre appel :
•    Renseignez-vous sur le consultant et les secteurs pour lesquels il recrute en faisant quelques recherches sur son profil LinkedIn et ses recommandations. Vous aurez un meilleur aperçu de son domaine d’expertise ainsi que sur les autres postes qu’il pourrait éventuellement vous proposer.
•    Choisissez un endroit où vous pourrez discuter de façon confidentielle et prenez des notes sur cette offre.
•    Gardez une copie de votre CV près de vous et soyez prêt à présenter votre parcours, en soulignant vos compétences et expériences clés.
•    Préparez quelques questions sur le poste et la société, selon vos priorités de carrière. Par exemple : l’entreprise propose-t-elle une formation et des opportunités d’évolution ? Comment la société décrirait-elle sa culture d’entreprise ?

Etape 2 : Avez-vous envie de passer à l’étape supérieure ?

Lorsque la conversation touchera à sa fin, le recruteur vous demandera si vous êtes toujours intéressé par le poste.

Si vous avez besoin d’informations supplémentaires ou d’un délai de réflexion

Si vous avez besoin de temps pour réfléchir à cette proposition, dites-le. Si vous n’avez pas encore reçu la fiche de poste, demandez au recruteur de vous l’envoyer par e-mail. Dressez ensuite une liste des avantages et inconvénients, en prenant en compte ce que ce poste pourrait vous apporter tout en le comparant avec votre poste actuel. Voyez aussi comment ce poste pourrait correspondre à vos ambitions professionnelles. Vous pourriez également profiter de ce temps pour faire des recherches sur l’entreprise, en parcourant son site internet et les avis des employés. Assurez-vous juste de ne pas faire attendre le recruteur plus d’une journée avant de lui faire part de votre décision. 

Si vous êtes intéressé par le poste

Si l’offre vous intéresse, alors faites-le savoir au recruteur. Si ce n’est pas déjà fait, il vous enverra les spécificités du poste. Vous devrez également lui envoyer votre CV. Il est conseillé de relire la description du poste en repérant les mots et expressions clés et d’adapter votre CV en conséquence, pour que votre recruteur puisse le transmettre à son client en vue d’un entretien d’embauche. Le recruteur va également vous proposer une rencontre pour apprendre à vous connaître et en savoir plus sur vos aspirations professionnelles, ainsi que pour discuter d’autres offres d’emploi potentielles.

Si ce poste ne vous correspond pas

Si vous avez l’impression que cette offre d’emploi ne vous correspond pas, dites-le au recruteur. Remerciez-le de vous avoir contacté, et expliquez-lui pourquoi ce poste n’est pas fait pour vous.
Pour autant, n’en restez pas là. Vous pourriez l’ajouter à votre réseau LinkedIn et lui envoyer un CV actualisé pour qu’il pense à vous si jamais de nouvelles opportunités qui correspondent à votre recherche se dessinent. Après tout, les postes qui lui seront confiés lorsque vous serez prêt à explorer vos options sur le marché du travail vont intéresseront peut-être. 
Le fait qu’un recruteur vous contacte sur LinkedIn est bon signe. Cela signifie que votre profil est fort et pertinent, et que vos compétences sont employables. Que vous soyez intéressé par cette proposition ou non, c’est en maintenant le dialogue ouvert que vous construirez votre réseau professionnel, que vous connaîtrez les opportunités actuelles et que vous marquerez le début d’un nouveau partenariat professionnel prometteur.

Frédéric Béziers, en collaboration avec Noémi Capell.

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS

   

Nos podcasts ok

ECOUTEZ NOS PODCASTS

Découvrez tous les conseils de nos experts.