Licenciement : comment aborder le sujet en entretien ?

LICENCIEMENT : COMMENT ABORDER LE SUJET EN ENTRETIEN ?

 
Si vous avez récemment été licencié, vous avez peut-être le sentiment que votre avenir est incertain. Une fois le choc initial passé et après avoir décidé de reprendre votre recherche d'emploi, vous vous demandez sans doute comment aborder au mieux votre licenciement lors de vos futurs entretiens d'embauche.

Avant d'aller plus loin, rappelons que selon le motif de licenciement, l’approche ne sera pas tout à fait la même. Un licenciement économique sera évidemment beaucoup plus facile à justifier qu’un licenciement pour faute grave ou insuffisance de résultats. 

Quelle que soit la raison de votre licenciement, essayez d'envisager votre avenir avec espoir et optimisme, même si vous vous sentez déçu et découragé sur le moment. Vous pouvez rebondir et continuer à faire évoluer votre carrière. 

Sachez que vous pouvez marquer la différence en mettant en avant vos compétences et expériences. Dans cette optique, voici quelques pistes pour aborder la question de votre licenciement lors d’un entretien d’embauche.


D’abord, indiquez votre licenciement dans votre CV


Indiquez les dates de début et de fin de votre précédent emploi dans votre CV


Dès la rédaction de votre CV, soyez honnête quant à votre licenciement. Indiquez le mois et l'année de début et de fin de votre dernière période d'emploi. Vous ne voudrez pas donner l'impression de vouloir dissimuler la réalité de la situation.


Mettez en évidence vos principales réalisations

 
Vous devez vous concentrer sur les points positifs, telles que vos réalisations récentes. Mentionnez tous les projets sur lesquels vous avez travaillé et dont vous êtes fier, que vous ayez réussi à les mener à bien avant votre licenciement ou non. 


Énumérez toutes les activités pertinentes que vous avez menées depuis que vous avez été licencié


Expliquez brièvement comment vous avez occupé votre temps libre depuis votre licenciement. Mentionnez tout ce que vous avez fait pendant cette période qui soit productif et pertinent pour le poste que vous visez, comme l'amélioration de vos compétences techniques et comportementales. 

Si vous avez participé à des missions de bénévolat pendant votre période d'inactivité, ajoutez-les à la section « Expérience professionnelle ». Veillez simplement à mettre l'accent sur vos réalisations dans ce contexte pour renforcer la pertinence de votre candidature auprès des employeurs.
 

Comment expliquer son licenciement en entretien d'embauche ?


Des différences selon les motifs


Licenciement économique


Dans le cas d’un licenciement pour motif économique, vous n'êtes en rien responsable de votre licenciement. Vous ne devez donc pas vous sentir gêné ou avoir honte si votre interlocuteur aborde le sujet. 

Il n’y a d’ailleurs pas vraiment de stigmatisation liée à ce type de licenciement. Ces décisions sont prises pour des raisons économiques ; elles ne sont pas liées à votre personnalité, à vos compétences ou à votre valeur. En effet, de nombreuses personnes ont été confrontées à un licenciement (peut-être même votre futur manager) et les employeurs sont rarement sceptiques à l'égard d'un candidat qui a été licencié pour ce motif.  

Si en entretien, le recruteur vous demande de préciser les circonstances de votre licenciement, préparez-vous à expliquer la situation (par exemple, il y a eu plusieurs licenciements dans votre service en raison de la crise sanitaire).


Licenciement pour insuffisance


S’il s’agit d’un licenciement pour motif personnel, et notamment pour insuffisance, alors en parler est évidemment plus délicat et exige davantage de réflexion. 

Que ce soit un licenciement pour insuffisance professionnelle (liée au manque de compétences de l’employé pour exécuter son travail) ou pour insuffisance de résultats (soit l’incapacité du salarié à atteindre les objectifs fixés), préparez-vous pour pouvoir à la fois assumer la situation et montrer que vous en avez tiré des enseignements. Vous devez montrer que vous avez les capacités et les compétences nécessaires pour mener à bien les missions proposées par le poste visé.


Licenciement pour faute


S’il s’agit d’un licenciement pour faute grave, il ne faut pas se faire d’illusions : se justifier auprès de l’employeur sera plus compliqué et ce motif de licenciement vous met en mauvaise posture sur le marché du travail. 

C’est pourquoi il est primordial, encore plus dans cette situation, de préparer des arguments solides en amont pour en parler en entretien. Soyez honnête et montrez que vous avez appris de vos erreurs et que vous êtes prêt à aller de l’avant. Vous avez pris conscience de ce que vous devez améliorer pour continuer à monter en compétences. 

Quel que soit le motif du licenciement, si vous êtes nerveux à l'idée d'être interrogé à ce sujet, préparez et répétez votre réponse à l'avance, en tenant compte des stratégies présentées ci-dessous. 


Mentionnez vos performances et réalisations dans votre dernier emploi


Ne vous dévalorisez pas face au recruteur ou à l’employeur. Au contraire, soyez prêt à citer vos réalisations et les performances qui démontrent le mieux votre aptitude à occuper l'emploi pour lequel vous passez l'entretien. 

Tout comme vous devez inclure des résultats quantifiables dans votre CV, vous devez également les mentionner lors des entretiens, afin de mieux illustrer vos compétences et vos capacités.


Utilisez un langage positif


Quel que soit le motif du licenciement, ne cherchez pas à vous déresponsabiliser, ne blâmez pas et ne parlez pas négativement de votre ancien employeur. Si vous faites référence au responsable ou à la société qui vous a licencié, vous devez vous montrer reconnaissant pour le temps, l'apprentissage et les réalisations que vous avez passés avec eux. 

Expliquez également comment, bien que vous ayez été déçu de votre départ, vous avez immédiatement cherché à recentrer vos objectifs de carrière et à identifier les prochaines étapes.


Concentrez-vous sur ce que vous avez fait depuis votre licenciement 


Avez-vous développé des compétences ou suivi des formations en ligne ? Lu des articles et des livres sur votre secteur d'activité ? Peut-être avez-vous fait du bénévolat ou participé à des actions caritatives ? Décrivez ces activités afin de vous présenter comme un candidat solide pour le poste. 
Faites comprendre au recruteur que la façon dont vous avez utilisé votre temps depuis que vous avez quitté votre dernier emploi contribue à faire de vous un employé potentiel encore plus compétent pour ce poste. 


Expliquez pourquoi le poste pour lequel vous postulez est fait pour vous


Vous ne voulez pas donner l'impression que vous postulez à n'importe quel poste qui vous permettra de réintégrer rapidement le monde du travail : vous voulez faire comprendre au recruteur que c'est cette opportunité spécifique qui vous intéresse. Ainsi, au cours de l'entretien, décrivez pourquoi ce poste correspond tout à fait à vos aspirations et pourquoi vous êtes le candidat idéal à ce poste. 

Quelles sont les compétences et les expériences que vous avez acquises, tant dans vos fonctions antérieures que depuis votre licenciement, et que vous pourriez apporter à ce nouveau poste pour aider l'organisation à atteindre ses propres objectifs ? 


« Pourquoi avez-vous été licencié ? » - exemple de réponse en entretien 


A partir de ces éléments, comment répondre si un recruteur vous interroge sur votre licenciement ? Voici un exemple de réponse en cas de licenciement pour motif économique :

« Mon précédent employeur a dû procéder à une série de réductions budgétaires, ce qui a entraîné mon licenciement. Cependant, je suis fier de ce que j'ai accompli dans mon précédent poste de X - par exemple, j'ai mis en place un nouveau processus Y, qui a ensuite été adopté par l'ensemble de l'entreprise.

Depuis que j'ai été licencié, j'ai profité de mon temps libre pour réfléchir à ce que j'attendais de mon prochain poste et je me suis également tenu informé des dernières évolutions dans le secteur.

Ce poste a particulièrement attiré mon attention car je suis désireux de trouver une opportunité qui me permette de développer mes compétences actuelles, de gérer une équipe et de contribuer réellement à faire avancer l'entreprise. » 


Après un licenciement, embrassez un nouveau chapitre de votre carrière


N’oubliez pas : abordez clairement et de manière positive votre licenciement (à la fois sur votre CV et lors de l’entretien). Même si cette situation n’est pas facile, votre carrière n’est pas finie et vous pouvez transformer cette expérience en une opportunité de croissance. 

Profitez de cette période d'inactivité pour acquérir de nouvelles compétences ou chercher un poste ou une entreprise qui vous passionnerait davantage. Ou peut-être est-ce l'occasion pour vous de revoir vos objectifs professionnels ?

Quoi qu’il en soit, continuez à vous concentrer sur les aspects positifs de votre vie et de votre carrière, car ils sont nombreux. Vous apprendrez beaucoup de cette expérience, même si vous ne pouvez pas le voir pour le moment. 
 
Emmnauel Arribat, Manager de Bureau, en collaboration avec Noémi Capell.
 
 
 
Emmanuel est diplômé de l’ESC Toulouse (TBS) et justifie de 14 ans d’expérience dans le recrutement au sein du Cabinet Hays. Après des expériences commerciales et managériales dans la distribution spécialisée, il intègre Hays en tant que consultant spécialisé dans le secteur de la Construction et de l’Immobilier. Il prend la responsabilité managériale du pôle BTP au sein du bureau de Toulouse en 2011, puis l’ensemble du périmètre technique (BTP et Industrie) en 2012. Depuis 2015, il dirige le bureau toulousain qui compte aujourd’hui 21 consultants.

FR AddThis

|

Glossaire bloc

NOTRE GLOSSAIRE

Si vous avez entendu ou lu un mot dont la signification vous échappe, découvrez notre glossaire !

Bloc webinar petit

NOS WEBINARS

Nos experts prennent la parole lors de conférences en ligne.

Bloc webinar petit

NOS WEBINARS

Nos experts prennent la parole lors de conférences en ligne.

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS