CV EN ANGLAIS : NOS CONSEILS POUR LE RÉDIGER

CV EN ANGLAIS : NOS CONSEILS POUR LE RÉDIGER

 
Vous avez une opportunité professionnelle à l’étranger ou vous cherchez du travail à l’international ? La première étape est d’écrire votre CV en anglais. Retrouvez tous nos conseils pour bien le rédiger et faire mouche auprès des recruteurs. 

Tout d’abord, sachez que, contrairement au CV Français, vous n’êtes pas obligé de vous limiter à une seule page. Si vous avez beaucoup d’expériences à renseigner, vous pouvez étendre votre CV sur deux pages maximum, en faisant bien sûr attention à le garder aéré et lisible.

Du reste, évitez de mélanger l’anglais britannique et l’anglais américain : choisissez selon l’entreprise que vous visez. Faites donc attention à l’orthographe des intitulés et des mots (par exemple, en anglais britannique : écrivez with honour, et en anglais américain : with honor).

Voici comment rédiger votre CV en anglais :

Comment introduire son CV en anglais ?

Informations personnelles  

Comme pour le CV Français, vous devez inclure en haut à gauche de la page vos informations personnelles : 

•    Prénom et nom
•    Numéro de téléphone
•    Adresse e-mail
•    Ville de résidence 
•    Nationalité (facultatif)
•    Réseaux sociaux professionnels : si vous avez un profil sur LinkedIn par exemple, ajoutez l’URL sur votre CV s’il s’agit d’un PDF.
 
En revanche, vous n’êtes pas tenu d’indiquer votre genre, votre âge et date de naissance ainsi que votre statut familial. C’est le cas aussi en France.

Par ailleurs, si vous avez l’habitude d’ajouter une photo sur votre CV (même si cela n’est pas obligatoire en France), le CV en anglais n’en comporte pas en général. 

Accroche : Summary ou Objective 

Située juste après vos informations personnelles, l’accroche (appelée summary ou objective en anglais) permet de présenter en quelques lignes votre parcours professionnel et vos principales compétences. Renseignez également votre projet professionnel et/ou le type de poste et responsabilités que vous visez. 

Quelles rubriques pour un CV en anglais ?

Expérience professionnelle : Work Experience 

En commençant pas le dernier poste occupé, présentez vos expériences professionnelles. Mettez-vous à la place des recruteurs étrangers qui ne connaissent pas forcément les entreprises françaises pour lesquelles vous avez travaillé : précisez votre activité, vos performances, résultats et réalisations, si possible chiffrés car plus percutants.

Aussi, à la différence du CV en français où l’on recommande d’utiliser des verbes d’action à l’infinitif, conjuguez les verbes au prétérit (sauf bien sûr pour votre poste actuel). 

Formation : Education

Sous la rubrique Work Experience, présentez votre parcours scolaire, de manière antéchronologique également.

Dans cette rubrique, mentionnez vos diplômes obtenus après le baccalauréat. Pour remplir cette rubrique, utilisez les termes en anglais (britannique ou américain selon l’entreprise que vous visez) et non ceux en français. Les termes DUT ou BTS n’existent pas en anglais !

•    Doctorat : PhD
•    Master 2 / DEA : one-year degree before postgraduate studies
•    Master 1 : MA (Master of Arts) et MSC (Master of Science) pour le Royaume-Uni. Pour les Etats-Unis : Master’s degree
•    Licence : Bachelor’s Degree (BA)
•    Ecoles supérieurs de commerce : business schools
•    BTS : two-year technical degree in…
•    DUT: two-year university degree in technology
•    Classes préparatoires : undergraduate courses to prepare for nationwide competitive exams in liberal arts, economics or sciences
•    Baccalauréat : A-level (Royaume-Uni) ou High School Diploma (Etats-Unis)
 
Si vous avez obtenu des mentions, n’hésitez pas à les préciser car cela peut donner plus de poids à votre candidature. Ainsi, vous pouvez traduire une mention très bien par « with honours » (anglais britannique) ou « with honors » (anglais américain). 

Sous cette rubrique, vous pouvez ajouter les certifications obtenues, si elles sont pertinentes vis-à-vis du poste ciblé : informatiques, SEO, marketing, MOOC, etc.

Compétences : Skills

Dans votre CV, vous devez aussi mettre en valeur vos compétences. Si les soft skills (compétences comportementales) peuvent être directement mentionnées avec les expériences professionnelles correspondantes, listez vos hard skills (compétences techniques) dans une rubrique ou un encadré à part.

Exemple de soft skills :

•    Communication (communication)
•    Esprit critique (critical thinking) 
•    Capacité à résoudre des problèmes (problem-solving)
•    Leadership 
•    Esprit d’équipe (teamwork)
•    Capacité d’adaptation (adaptability)

Exemple de hard skills :

•    Marketing : SEO, Google Analytics, Semrush, Salesforce
•    Gestion de projet (project management) : Scrum, Trello, Zoho 
•    Coding : Python, C++, C#, Java, Scala
•    Design : UX design, UI design, Adobe Creative Suite
 
Niveau de langue (language skills) : comment en parler dans son CV en anglais ?

Indiquez votre niveau de langue réel, même si vous avez rédigé votre CV avec une personne bilingue. Dans tous les cas, évitez les termes flous. Si vous êtes en Europe, référez-vous à l’échelle CEFR (A1, A2, B1, B2, etc.). Sinon, vous pouvez aussi indiquer : 

•    Native : langue maternelle
•    Bilingual : bilingue (uniquement si vous parlez la langue comme un natif ou presque, sinon choisissez fluent).
•    Fluent : courant
•    Intermediate : niveau intermédiaire
•    Conversational ou basic : connaissances de base
 
Vous avez obtenu le TOEIC ou TOEFL ? Mentionnez-le en précisant votre score (si celui-ci est bon !). 

Vous pouvez aussi mettre en avant des voyages ou des séjours linguistiques (en particulier si vous avez séjourné dans le pays du recruteur ou de l’entreprise), en précisant leurs durées. 

Divers : Miscellaneous

Si vous avez le permis, des expériences de bénévolat significatives, des centres d’intérêt ou des loisirs qui restent dans le cadre professionnel, mentionnez-le dans la rubrique Miscellaneous ou Other information.

En effet, certains de vos centres d’intérêt et loisirs peuvent révéler une partie de votre personnalité, et notamment vos soft skills, telles que la curiosité, l’aptitude organisationnelle, la rigueur ou encore la sociabilité. Les recruteurs pourraient y être sensibles !

Références : References 

Si la rubrique Références n’est pas commune en France, elle est très appréciée par les recruteurs anglais comme américains qui souhaitent pouvoir vérifier le parcours professionnel des candidats.

Pour cela, indiquez « References available upon request ». Préparez en amont deux ou trois noms de référents avec leurs coordonnées, par exemple d’anciens professeurs ou employeurs. Pensez à leur demander la permission et les prévenir d'un éventuel appel.

Une fois votre CV rédigé et relu (de préférence par une personne tierce bilingue), vous n’avez plus qu’à le transmettre au recruteur. Fingers crossed !
 
Mathieu Loué, Manager Senior, en collaboraiton avec Noémi Capell.
 
 
Titulaire d’un double cursus en Psychologie et Gestion des organisations, Mathieu a intégré HAYS il y a 13 ans en tant que Consultant Senior. 
Il encadre aujourd’hui 5 équipes de consultants, l’une entièrement dédiée au secteur public et para public, une autre dédiée au recrutement des fonctions RH et Juridique au sein du secteur privé, une dédiée à la chasse de tête, une dédiée au recrutement à l’international et enfin une équipe dédiée au Conseil RH. Mathieu accompagne donc des clients très différents dans leurs diverses problématiques RH. 
Parallèlement, Mathieu manage ses équipes de consultants aux profils variés et complémentaires.
 

Glossaire bloc

NOTRE GLOSSAIRE

Si vous avez entendu ou lu un mot dont la signification vous échappe, découvrez notre glossaire !

Bloc webinar petit

NOS WEBINARS

Nos experts prennent la parole lors de conférences en ligne.

Nos podcasts ok

NOS PODCASTS

Nos experts vous livrent tous leurs conseils sur le recrutement et le monde du travail. 

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS