ENTRETIEN D’EMBAUCHE : COMMENT NEGOCIER SON SALAIRE EN TEMPS DE CRISE ? 

ENTRETIEN D’EMBAUCHE : COMMENT NÉGOCIER SON SALAIRE EN TEMPS DE CRISE ? 

 
Avant l’arrivée de la pandémie, négocier son salaire en entretien d’embauche était déjà un exercice périlleux. Aujourd’hui, avec les difficultés économiques que connaissent certains secteurs et un marché du travail tendu, le sujet semble encore plus compliqué que jamais à aborder avec le recruteur, voire presque tabou. 

Négocier son salaire est pourtant accepté et attendu, même en cette période de crise économique qui touche la France depuis près d’un an.

Alors comment jongler entre ses prétentions salariales et la situation économique de l’entreprise en temps de crise ? Que vous soyez actuellement au chômage ou simplement prêt à changer de carrière, découvrez tous nos conseils dans cet article !
 

Avant l’entretien d’embauche :

Félicitations, vous avez franchi la première étape : votre candidature a été retenue pour un entretien d’embauche. Mais attention, vos efforts ne s’arrêtent pas là. Vous allez devoir préparer en amont votre entretien et réfléchir à vos arguments pour réussir à négocier votre salaire malgré la crise. 

Faites des recherches sur l’entreprise et la situation économique

Pour bien négocier votre salaire, vous allez d’abord devoir faire quelques recherches. 
Apprenez-en donc le plus possible sur la situation financière de l'entreprise. Comment l’employeur a-t-il fait face à la crise ? Quels ont été ses défis et comment la Covid-19 a impacté l’entreprise ? 
Pour trouver des renseignements utiles, consultez les jobboards, les actualités, les réseaux sociaux et le site internet de l'entreprise. Si une personne de votre entourage est employée ou a été employée par l'entreprise, renseignez-vous auprès d’elle. Elle aura peut-être des informations pertinentes à partager.

Attention, en temps de crise, mieux vaut aussi s’interroger sur la viabilité à long terme du poste dans l’entreprise. Si vous cherchez un emploi dans lequel vous pourriez rester plusieurs années, n’acceptez pas un poste qui pourrait être menacé dans un mois ou deux. Si vous voyez des signaux d'alarme lors de votre recherche sur l’entreprise, ce n’est peut-être pas le moment d’accepter ce poste. 

Renseignez-vous sur votre secteur

Votre secteur a peut-être été impacté par la crise, il faut donc vous renseigner à ce sujet et rester attentif aux évolutions du marché. Intéressez-vous aux salaires des personnes qui exercent votre fonction et partagent les mêmes compétences. Cherchez aussi à savoir combien d'emplois sont disponibles pour vos compétences et votre expérience. Si des consultants en recrutement vous contactent, de quel salaire parlent-ils ? Enfin, prenez en compte le nombre de candidats qui postulent pour un même poste sur LinkedIn et éventuellement le nombre de propositions d’emploi que vous avez reçues. 

Déterminez ce que vous avez à offrir à l’employeur et préparez vos arguments

Si le recruteur vous a contacté pour vous proposer un entretien d’embauche, c’est que votre profil l’intéresse. Pour lui montrer que vous êtes le candidat idéal, montrez-lui tous les avantages dont l’entreprise bénéficierait en choisissant un candidat avec votre expérience et vos compétences. Sachez par ailleurs qu’aujourd’hui, certaines entreprises peuvent se permettre d’être plus sélectives du fait de la crise. Vous allez donc peut-être devoir redoubler d’efforts. 

Gare à l’improvisation, préparez bien vos arguments à l’avance et n’hésitez pas à faire référence à des réalisations précises qui prouvent votre performance et votre valeur. Cela vous aidera à justifier par la suite vos prétentions salariales.  

Consultez une étude de rémunération

Pour connaître les prix du marché de votre secteur d’activité, la meilleure chose à faire est de consulter une étude de rémunération nationale. Cela vous permettra de comprendre ce qu’une personne de votre expérience peut espérer gagner dans son corps de métier. 

Vous travaillez dans le BTP, l’Immobilier, la Finance, la Comptabilité ou l’Informatique ? Consultez nos études de rémunération post-Covid pour en savoir plus sur les rémunérations proposées actuellement sur le marché. 

Déterminez une fourchette de salaire

En faisant la somme des éléments précédents, vous voilà maintenant en mesure de déterminer une fourchette salariale. 

Pour l’évaluer, prenez en compte les années d'expérience professionnelle, votre niveau d’études, vos diplômes/attestations/certifications, vos compétences, le marché local de l’emploi et l’offre et la demande dans votre secteur. 

Sans surprise, actuellement, certaines fonctions sont plus en demande que d’autres. On peut penser particulièrement aux secteurs de la Santé et de l’IT. Si vos compétences et qualifications sont très prisées aujourd’hui, votre valeur sur le marché en sera donc influencée.
Autre conséquence de la Covid-19 : de nombreuses offres concernent des emplois en télétravail. Si le poste en question est en télétravail à 100%, référez-vous au salaire national moyen pour ce métier ou le salaire moyen du poste dans la ville du siège social de la société.

Ne vous bradez pas

En temps de crise, on peut penser devoir revoir ses prétentions à la baisse. Pourtant, malgré l’épidémie de Covid-19, vos compétences et votre valeur sont les mêmes. Vous êtes au chômage ? Vous aussi pouvez négocier votre salaire de la même manière qu’une personne avec un emploi. 
Avant l’entretien et en vous aidant de nos conseils, déterminez une fourchette de salaire dont le bas se situe légèrement au-dessus de votre minimum acceptable. Savoir négocier et proposer une fourchette de salaire qui correspond aux prix du marché montrera au recruteur que vous connaissez votre valeur. 

Pendant l’entretien d’embauche :

Attendez le bon moment

Vous avez préparé vos arguments, vous connaissez vos atouts et votre valeur, et vous avez une fourchette de salaire précise en tête. Vous pouvez maintenant négocier votre salaire, mais encore faut-il savoir reconnaître le bon moment pour aborder le sujet de la rémunération pendant l’entretien. 

Sachez tout d’abord que le moment idéal va dépendre, entre autres, du processus de recrutement de l’entreprise, de l’employeur ou de la personne en charge du recrutement.
Dans tous les cas, ne commencez pas la négociation au cours du premier entretien, même si le recruteur vous demande vos prétentions salariales. En effet, il cherche simplement à vérifier que vos exigences sont en adéquation avec le budget pour le poste. Alors avant d’entreprendre une négociation ferme et détaillée, montrez-lui d’abord que vos compétences, soft skills et expériences correspondent au poste et que vous êtes le candidat idéal. C’est seulement après que le recruteur pourra se faire une idée plus précise de votre valeur. En général, vous pourrez entreprendre une négociation plus poussée lors de votre second entretien d’embauche. 

Mentionnez d’autres propositions d’embauche

Vous avez reçu d’autres propositions d’embauche ? Mentionnez-les au recruteur. En effet, vous montrerez de cette manière que d’autres acteurs du marché sont intéressés par votre profil. Vous aurez ainsi un plus grand pouvoir de négociation. En revanche, précisez que vous êtes davantage motivé par le poste proposé par votre interlocuteur. 

Alors, n’hésitez pas à postuler à plusieurs offres pour augmenter vos chances de décrocher le poste idéal. Faites jouer la concurrence !

Pensez aux autres avantages

Le salaire ne fait pas tout. Que l'entreprise réponde favorablement ou non à vos prétentions salariales, pensez aussi aux avantages supplémentaires, tels que : la possibilité de télétravailler, des horaires flexibles, des primes, une voiture de fonction, le remboursement des frais de transport / des frais kilométriques, tickets restaurants, chèques cadeaux ou encore un téléphone ou un ordinateur professionnel… 

Certains avantages peuvent vous permettre de faire de réelles économies ou d’améliorer votre équilibre vie professionnelle/vie privée. Ne vous privez pas de les aborder lors de l’entretien d’embauche.

Et voilà, vous avez désormais toutes les cartes en main pour négocier votre salaire en temps de crise !

A la recherche d’une nouvelle opportunité professionnelle ? Découvrez toutes nos offres sur hays.fr.
 
Thibaut Thieffry, Manager Business Line Perm, en collaboration avec Noémi Capell. 
 

Glossaire bloc

NOTRE GLOSSAIRE

Si vous avez entendu ou lu un mot dont la signification vous échappe, découvrez notre glossaire !

Bloc webinar petit

NOS WEBINARS

Nos experts prennent la parole lors de conférences en ligne.

Nos podcasts ok

NOS PODCASTS

Nos experts vous livrent tous leurs conseils sur le recrutement et le monde du travail. 

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS