5 conseils pour enfin arrêter de procrastiner au bureau

5 CONSEILS POUR ENFIN ARRÊTER DE PROCRASTINER AU BUREAU


La procrastination, ou l’art de repousser à plus tard une tâche que l’on juge pénible, touche une grande partie d’entre nous. Pour certains, cette manie de tout remettre au lendemain est telle qu’elle peut devenir problématique au quotidien. Les procrastinateurs peuvent très vite se sentir débordés par les tâches non réalisées qui s’accumulent, et ils finissent souvent par agir dans l’urgence et le stress.  

Cette situation peut entraîner des troubles anxieux, un sentiment de culpabilité voire même de honte, affaiblissant par la même occasion la productivité des procrastinateurs. Le risque de cette tendance à remettre les choses au lendemain est également de manquer des opportunités professionnelles intéressantes ou encore que ce manque de rigueur nuise aux collaborateurs.

Si vous vous retrouvez dans cette situation et souhaitez arrêter de procrastiner pour de bon (c’est peut-être d’ailleurs l’une de vos résolutions de la nouvelle année), découvrez nos astuces dans cet article.
 

Le moment parfait n’existe pas

Le plus dur, c’est de commencer. Et souvent, les procrastinateurs se trouvent des excuses pour repousser leurs tâches à plus tard : ils sont trop fatigués, ils auront plus de temps libre demain, ils ont autre chose à faire de plus urgent, etc. En fait, le moment parfait n’existe pas. Il y aura toujours des excuses pour remettre quelque chose au lendemain. Malheureusement, plus on attend et plus on risque de se sentir débordé et dépassé par les évènements. Alors oubliez les prétextes et commencez votre tâche maintenant, sans plus attendre.   

La to-do list, votre précieuse alliée

Certains en sont adeptes quand d’autres la détestent. Et pourtant, que ce soit tous les jours ou une fois par semaine, faire une to-do list des choses à faire est une excellente méthode pour se lancer des défis et les réaliser. Toutefois, il ne suffit pas seulement de lister vos missions, il faut les détailler le plus possible en vous fixant des délais et les hiérarchiser par ordre de priorité. Vos tâches doivent être bien précises pour que vous compreniez exactement et immédiatement ce que vous devez faire sans trop réfléchir.  

Du reste, le but de cette liste n’est pas de vous stresser davantage et de vous éparpiller, alors restez simple et n’inscrivez qu’une à trois tâches prioritaires par jour. En somme, cette to-do list permet d’être rapidement dans la pratique et non plus dans l’expectative, tout en évitant la frustration. Et quel plaisir de barrer les tâches réalisées !

Fractionnez vos tâches et commencez en douceur

Comme mentionné précédemment, ce qui est le plus difficile, c’est souvent de faire le premier pas. Du reste, plus une action semble compliquée et plus l’on a tendance à abandonner. A l’inverse, plus la tâche semble simple et plus il est facile de s’y mettre et de l’accomplir.

Donc, pour éviter de bloquer avant même d’avoir commencé, allez-y doucement. Pour que votre mission soit plus motivante et pour que vous visualisiez plus facilement votre réussite, décomposez-la en sous-tâches. Nous vous conseillons de partir de l’objectif final que vous visez puis de le fragmenter en mini-actions. Ces dernières vous sembleront plus accessibles et chaque petite tâche réalisée vous rapprochera un peu plus de votre but.

Trouvez du positif dans vos tâches

Peur de l’échec, manque d’intérêt ou de motivation ou encore stress peuvent pousser à la procrastination. La paresse ou la désorganisation ne sont pas les seules causes de cette manie ! Du reste, on a évidemment moins envie de commencer une tâche qui nous semble pénible ou inintéressante qu’une tâche qui nous procure du plaisir.

Ainsi, si une mission ou un projet vous déplaît, essayez de trouver comment vous pourriez rendre cette tâche plus plaisante. Vous pouvez réfléchir à ce que cette action pourrait vous apporter : travailler avec des collègues que vous estimez, apprendre de nouvelles choses, acquérir de nouveaux savoir-faire, etc. Si cela ne suffit pas, visualisez aussi votre état émotionnel une fois cette tâche réalisée : vous serez plus détendu, satisfait et moins frustré. Par ailleurs, certaines personnes s’octroient une récompense lorsque leur mission est enfin accomplie (du chocolat, un café, une pause, etc.). A vous de trouver ce qui marche pour vous !

Limitez les distractions et anticipez-les

Votre boîte mail, les notifications sur votre smartphone, les réseaux sociaux, les collègues de l’open space qui vous proposent d’aller boire un café alors que vous avez un dossier à boucler avant la fin de la journée… Les distractions ne manquent pas, et en particulier lorsque l’on est face à une tâche qui nous semble pénible.

Pour éviter les tentations, anticipez-les. Par exemple, retournez l’écran de votre téléphone (ou laissez-le simplement dans la poche de votre manteau), fermez la fenêtre de votre navigateur internet ou de votre boîte mail si vous n’en avez pas l’utilité, et réfléchissez à ce que vous allez répondre au collègue qui vous propose un café. Anticiper vos réactions vous aidera à résister et à faire face plus facilement à ces types de situation.

 

Capucine Besse, HR Project Manager, en collaboration avec Noémi Capell. 

 

Nos podcasts ok

ECOUTEZ NOS PODCASTS

Découvrez tous les conseils de nos experts.

Glossaire bloc

NOTRE GLOSSAIRE

Si vous avez entendu ou lu un mot dont la signification vous échappe, découvrez notre glossaire !
Cliquez ici.

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS