5 conseils pour bien préparer son retour de congé maternité

5 CONSEILS POUR BIEN PREPARER SON RETOUR DE CONGE MATERNITE

 
Et voilà, votre congé maternité s’achève. A moins que vous ayez choisi de bénéficier d’un congé parental (non rémunéré mais ouvrant droit à des prestations sociales), il est temps de reprendre le chemin du travail. 

Que ce soit sur le plan psychologique ou physique, vous allez devoir vous adapter à un nouveau rythme et à une toute nouvelle organisation, de façon à concilier votre vie de famille et votre vie professionnelle. Pour vous aider à faire face à ce changement souvent éreintant, parfois acrobatique, découvrez nos conseils pour bien préparer votre retour de congé maternité.

1.    Se renseigner sur ses droits et les aménagements possibles

Avant de reprendre votre activité professionnelle, préparez votre retour au bureau en reprenant contact avec votre entreprise. Renseignez-vous auprès de votre DRH ou manager pour voir ce que propose votre entreprise en termes d’aménagement pour les nouveaux parents. 

Voici quelques points à aborder avec votre DRH ou votre manager :

-    Télétravail : que propose votre entreprise ? Y avez-vous droit et si oui, à quelle fréquence ? L’entreprise fournit-elle le matériel et l’équipement nécessaires pour effectuer les missions ?
-    Pouvez-vous bénéficier d’horaires allégés durant la première semaine de reprise ?
-    Avez-vous droit à une garantie sur salaire durant les mois suivant le retour du congé maternité ?
-    Y a-t-il une crèche d’entreprise ?
-    L’entreprise fournit-elle des chèques emploi service universel (CESU) pour du baby-sitting ou une participation aux coûts de la crèche ?
-    Combien de jours de congés pouvez-vous prendre lorsque le bébé tombe malade ou en cas de rendez-vous médical obligatoire ?
-    Quelles sont les dispositions relatives à l’allaitement sur le lieu de travail ? Existe-t-il un local dédié ?
-    Quid de l’entretien RH après le retour de congé maternité ?

Du reste, il n’est pas inutile de rappeler que la loi protège les salariées qui reviennent après leur congé maternité. Ainsi, elles ne peuvent être licenciées pendant les 10 semaines qui suivent l'expiration du congé maternité ou la période de congés payés pris immédiatement après le congé de maternité. L'employeur pourra toutefois rompre le contrat de travail s'il justifie d'une faute grave de la salariée ou de son impossibilité de maintenir ce contrat (Code du travail, art. L. 1225-4).

2.    Garder des liens avec ses collègues

Nouveaux arrivants, départs, changements d’organisation, nouveaux objectifs et stratégies mises en place... Beaucoup de choses se sont passées pendant votre congé, et peut-être encore plus cette année avec l’épidémie de coronavirus, qui a provoqué des changements profonds, tant économiques qu'organisationnels. 

Pour ne pas vous sentir totalement déconnectée au retour et connaître les dernières informations, pensez à garder le contact avec vos collègues pendant votre absence. Vous pouvez ainsi organiser un déjeuner en visioconférence pour prendre et donner des nouvelles, leur envoyer des messages ou téléphoner à vos collègues les plus proches. N’hésitez pas à leur transmettre une photo de votre nouveau-né pour leur annoncer la naissance.

3.    Reprendre confiance en soi

Après plusieurs mois loin du bureau, des collègues et des réunions, reprendre le travail peut être compliqué et déclencher une profonde remise en question, peut-être encore plus en cette période de crise économique anxiogène : « Suis-je toujours légitime dans mon travail et à ma place dans cette entreprise ? », « Ai-je toujours les compétences et les capacités nécessaires pour bien effectuer mes missions ? », « Est-ce que je vais réussir à tout gérer ? », etc.

Pour lutter contre les doutes et les pensées négatives, rappelez-vous vos réussites passées, tous les obstacles que vous avez su surmonter, les compliments que vous avez pu recevoir, vos compétences et ce en quoi vous êtes douée… C’est d’ailleurs ce dont vos collaborateurs se souviennent ! 

Si vous cherchez plus de conseils pour booster votre confiance en vous en ce contexte de crise, n’hésitez pas à écouter notre podcast.

4.    Mettre en place une nouvelle organisation

Vous avez trouvé le mode de garde qui vous convient le mieux (nounou, crèche, famille, etc.), recontacté votre entreprise et même la personne qui vous remplace, mais malheureusement, vous n’êtes pas à l’abri des aléas du quotidien. Grève des transports, réunions programmées à la dernière minute, nounou malade, etc., parfois, la situation peut devenir particulièrement difficile à gérer.

Pour faire face aux imprévus et à vos nouvelles responsabilités, vous devez vous préparer et vous organiser en amont. Voici quelques conseils :

•    Pour éviter un changement trop brutal, une à deux semaines avant la reprise, préparez votre enfant à la séparation en l’habituant progressivement et en douceur au mode de garde choisi.
•    Une fois par semaine, vous pouvez préparer une to-do list pour planifier toutes les tâches à réaliser (durée et plage horaire dédiée), que ce soit au travail, les rendez-vous médicaux, visites, etc. Cela vous aidera à avoir plus de visibilité et à reprendre le contrôle de votre agenda. Vous ne pourrez parfois pas faire tout ce que vous avez prévu, alors soyez prête à revoir vos priorités si besoin. 
•    N’hésitez pas à déléguer, tant au travail qu’à la maison.
•    Pensez aussi à des plans B : qui gardera l’enfant si la nounou est malade ? Que faire en cas de déplacement professionnel dans une autre région ou si une réunion finit tard ? Les grands-parents peuvent-ils garder votre enfant en cas d’imprévu ? Vous serez bien plus rassurée si vous savez parfaitement quoi faire en cas de contretemps éventuel. 
 
5.    Prendre le temps de s’adapter progressivement

Que vous ayez hâte ou non de reprendre le travail après 16 semaines de congés maternité (soit la durée pour un premier ou un deuxième enfant, c’est 18 semaines pour un troisième enfant), la séparation avec votre bébé et trouver un nouvel équilibre peut être délicat.

Pour retrouver le rythme et vous habituer à votre nouvelle vie, il faut vous organiser de manière à éviter une transition trop brusque :

•    Si nécessaire, contactez avant votre retour la personne qui vous remplace pour être briefée sur les dossiers en cours. Cela vous aidera à vous remettre dans le bain ;
•    Indiquez la date de votre retour à vos collaborateurs et clients ; 
•    A votre retour, prenez le temps de lire vos mails et de vous replonger sur les dossiers en cours, sans vous mettre la pression ;
•    Evitez de prévoir trop de choses à faire au cours des premières semaines pour ne pas vous sentir débordée ;
•    Que vous soyez en télétravail ou au bureau, n’oubliez pas de faire des pauses, seule ou avec vos collègues ;
•    Si, pendant les premières semaines, vous n’êtes pas aussi productive qu’avant et vous avez besoin de temps pour retrouver l’équilibre, ne culpabilisez pas.

La transition est parfois rude, la séparation avec l’enfant délicate. Alors, il faut se donner le temps de s’adapter à cette nouvelle organisation et être prête à faire preuve de souplesse. En vous préparant en amont et en apprenant à accepter l’imprévu, vous parviendrez plus facilement à relâcher la pression et affronter les tracas du quotidien.
 
Marie Hathroubi, Directrice recrutement et formation, en collaboration avec Noémi Capell.
 
 
A propos de Marie Hathroubi
 
Diplômée d’une école de commerce, Marie a travaillé au sein d’un service RH dans le secteur de l’industrie. Elle y réalise des tâches lui permettant de découvrir l’ensemble de la fonction RH notamment au niveau recrutement, formation et administration du personnel.
Chez Hays depuis 2007, Marie a d’abord occupé le poste de consultante en recrutement pendant 4 ans pour accompagner tous types d’entreprises en Ile-de-France dans leur problématique RH et plus précisément de Recrutement.
En 2011, Marie bénéficie d’une mobilité interne et occupe aujourd’hui le poste de Directrice du recrutement et de la formation interne. Cette fonction lui permet de superviser l’ensemble des recrutements de permanents et de stagiaires sur la France & le Luxembourg ainsi que leur parcours d’intégration.

Glossaire bloc

NOTRE GLOSSAIRE

Si vous avez entendu ou lu un mot dont la signification vous échappe, découvrez notre glossaire !

Nos podcasts ok

ECOUTEZ NOS PODCASTS

Découvrez tous les conseils de nos experts.

Bloc webinar petit

NOS WEBINARS

Nos experts prennent la parole lors de conférences en ligne.

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS