6 QUALITES POUR ETRE UN BON LEADER

6 QUALITÉS POUR ÊTRE UN BON LEADER

Favoriser l’autonomie, fédérer et faire confiance … Être un bon leader ne s’improvise pas ! Manager, cela va bien au-delà de la simple gestion d’une équipe. C’est un ensemble de comportements et de qualités qui font qu’une personne est fédératrice, inspirante et respectée. Que vous soyez un leader naturel ou en apprentissage, manager débutant ou confirmé, découvrez notre liste (non exhaustive) des 6 qualités essentielles à posséder pour devenir un bon leader.


Être à l’écoute

Pour un leader, être à l’écoute permet d’une part d’en savoir plus sur ses collaborateurs, de mieux les comprendre et donc de réussir à s’adapter aux uns et aux autres (l’adaptabilité étant une autre qualité essentielle d’un bon leader). D’autre part, l’écoute permet d’instaurer un climat bienveillant où les salariés ont envie de travailler. Le collaborateur sait ainsi que lui aussi a son mot à dire et qu’il est entendu par son supérieur hiérarchique. Résultat, il se sent en confiance pour prendre des initiatives et participe pleinement au développement de son entreprise.

Favoriser l’autonomie                                                                  

Un bon leader doit encourager ses collaborateurs à être autonomes dans leur travail. Il leur fait confiance et il leur montre, notamment car il délègue ses tâches et prend en compte les avis des uns et des autres. En outre, pour favoriser leur autonomie et les responsabiliser, le leader doit savoir respecter les idées et les façons de faire de chacun tout en leur laissant une marge de manœuvre pour qu’ils puissent s’épanouir et s’impliquer dans leur travail.  

Donner un feedback constructif et bienveillant

Les initiatives ont-elles été constructives ? Les objectifs furent-ils atteints ? Donner son feedback est nécessaire pour favoriser la montée en compétence et la performance des collaborateurs. Pourquoi ? Car les collaborateurs peuvent ainsi prendre du recul, se remettre en question, revoir leurs méthodes ou leurs approches si besoin ou, au contraire, maintenir leurs performances. D’ailleurs, selon une étude parue dans le Harvard Business Review, 72% des salariés pensent que leur productivité pourrait s’améliorer si leurs managers leur donnaient régulièrement un feedback constructif et bienveillant.

Encourager l’apprentissage

C’est un vœu récurrent chez les salariés en quête de sens et de bien-être au travail : la possibilité d’évoluer professionnellement au sein de leur entreprise. D’ailleurs selon notre étude de rémunération, 26% des salariés déclarent se sentir davantage fidèles à une entreprise qui leur propose des perspectives d’évolution. Il est donc primordial d’encourager la montée en compétences des actifs et favoriser leur apprentissage et cela signifie aussi accepter leurs erreurs. En transmettant ses savoirs, notamment en déléguant certaines de ses tâches, le manager va pouvoir ainsi pousser ses collaborateurs à développer leurs compétences et à donner le meilleur d’eux-mêmes.

Savoir rassembler

Un vrai leader doit savoir construire un climat de confiance, de solidarité et de connivence entre les membres de son équipe. A lui de faire en sorte que les collaborateurs s’entendent bien entre eux et sachent qu’ils peuvent s’appuyer les uns sur les autres. En générant un sentiment d’appartenance et en leur donnant envie d’avancer ensemble, vous créerez une équipe plus efficace et performante.

Fixer des objectifs clairs et récompenser

Les collaborateurs ont besoin de savoir où ils vont, pourquoi ils font ce qu’ils font. Des explications claires et un point de vue d’ensemble vont les aider à mieux comprendre les enjeux de leurs missions, que ce soit par rapport à leur équipe ou à la stratégie globale de la société. Le but : donner un sens à leur travail, renforcer l’esprit de cohésion et booster leur motivation au quotidien. Au leader donc de bien communiquer sur les objectifs à court et long terme de façon à ce que ses collaborateurs comprennent en quoi leur travail est utile et important à l’entreprise.

Il n’est pas tout de partager des objectifs précis, un leader doit savoir récompenser et célébrer les succès autour de l’atteinte de ces derniers. La reconnaissance au travail est un levier de motivation. Il faut donc savoir récompenser son collaborateur pour ses réussites, par exemple en le félicitant ou en partageant sa victoire avec le reste de l’équipe. Par ailleurs, au leader aussi d’écouter les feedbacks de ses collaborateurs quant à son leadership pour grandir et s’ancrer dans un processus d’amélioration continue.

 

Pierre Gromada, Manager Bureau Principal, en collaboration avec Noémi Capell. 

Glossaire bloc

NOTRE GLOSSAIRE

Si vous avez entendu ou lu un mot dont la signification vous échappe, découvrez notre glossaire !
Cliquez ici.

Nos podcasts ok

ECOUTEZ NOS PODCASTS

Découvrez tous les conseils de nos experts.

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS