Ces 6 erreurs à éviter lorsque l'on commence un nouveau travail

CES 6 ERREURS À EVITER LORSQUE L'ON COMMENCE UN NOUVEAU TRAVAIL

Félicitations, vous venez d’obtenir un nouveau poste ! Mais maintenant que votre contrat est signé, il va falloir poursuivre vos efforts pour réussir votre intégration dans votre nouvelle entreprise. Parler trop souvent de son ancien poste, méconnaître la culture d’entreprise ou ne pas faire preuve d’esprit d’équipe, voici notre liste des choses à ne surtout pas faire lorsque l’on commence un nouveau travail.
 

Erreur n°1 : Ignorer la culture d’entreprise

Dès vos premiers jours, vous allez devoir apprendre les règles et les comportements qui définissent le fonctionnement de l’entreprise, à savoir son vocabulaire, son code vestimentaire ( « Friday wear » le vendredi, par exemple), les habitudes des collègues pendant les pauses déjeuner, comment l’équipe s’organise pour les vacances, etc.

Si vous ignorez ou si vous n’essayez même pas d’apprendre la culture d’entreprise, on pourrait vous reprocher de ne pas chercher à vous intégrer. A vous donc d’observer et de suivre ces codes pour faciliter votre intégration.

Pour éviter de trop vous démarquer dès le début, pourquoi ne pas vous renseigner en amont auprès de votre recruteur ou futur manager sur le code vestimentaire de l’entreprise ? Cela vous évitera de vous retrouver en costume ou tailleur alors que tout le monde est en jean et t-shirt, et inversement. Pour mieux vous intégrer, suivez le mouvement !

Erreur n°2 : Négliger le contact avec votre nouvelle équipe

Les premiers contacts avec votre nouvelle équipe sont importants. La première impression aussi. Si votre N+1 ne le fait pas, à vous donc de prendre les devants et de vous présenter à vos collaborateurs. N’oubliez pas non plus de leur poser des questions sur leur rôle dans l’entreprise, ce qu’ils aiment faire, etc. Montrez que vous êtes intéressé et créez du lien.

Faites aussi attention à ne pas vous isoler, et cela même si vous êtes timide ou débordé par vos nombreuses nouvelles tâches. Aller vers les autres contribuera à créer un environnement de travail agréable et facilitera vos futurs échanges professionnels.

Autre chose : si vos collègues vous invitent à boire un pot ou à une autre sortie, acceptez. Ce sera l’occasion d’apprendre à les connaître en dehors du cadre professionnel tout en facilitant votre intégration dans l’équipe. Si vous refusez, vous risqueriez de les blesser et ils pourraient même ne plus vous inviter à l’avenir…

Erreur n°3 : Faire des comparaisons avec votre ancien poste

« A mon ancien poste, on utilisait ce logiciel qui était bien meilleur. » « Dans mon ancienne boîte, on faisait les choses différemment. » Attention, ce type de remarque pourrait énerver vos collègues ! Evitez à tout prix de faire des comparaisons avec votre poste et votre équipe d’avant. Car même si cela n’est pas votre intention, vous risqueriez de froisser vos collaborateurs. A vous de faire preuve de tact et d’adaptation.

De même, ne critiquez pas votre nouvelle entreprise, surtout dès votre arrivée et même si cela vous semble justifié. Vos collaborateurs auraient l’impression que vous dénigrez leur société et leur façon de faire, et vos reproches pourraient passer pour de l’arrogance ou du mépris. Aussi, évitez de vous plaindre au risque de véhiculer une mauvaise image de vous. Restez humble !

Erreur n°4 : Ne pas poser de questions

La période d’intégration est une période d’apprentissage. Ne jouez pas les timides et osez poser vos questions, sans avoir peur de déranger vos collègues. Car le danger est de finir votre période d’essai sans savoir ce que vous auriez dû connaître dès vos débuts. Si vous ne comprenez pas quelque chose, posez votre question. Vous montrerez par la même occasion votre intérêt pour votre travail et votre entreprise.

Erreur n°5 : Faire les choses à moitié

Cela tombe sous le sens, mais on continue pourtant de voir des nouveaux collaborateurs arriver en retard de façon répétée, envoyer des mails remplis de fautes d’orthographe, oublier de rappeler un client ou encore rendre des dossiers en retard… Face à ces comportements, vos managers risquent d’avoir des doutes quant à votre efficacité et votre place au sein de l’entreprise. Un travail peu soigné peut-être le signe que vous ne prenez pas votre rôle au sérieux et que l’on ne peut pas compter sur vous. Montrez au contraire que vous êtes intéressé par vos missions et que vous êtes impliqué en étant rigoureux.

D’autant plus que, si votre travail est bâclé, des collègues vont peut-être devoir reprendre vos tâches mal réalisées pour rectifier le tir. Votre manque de rigueur risque non seulement d’ennuyer votre équipe mais aussi de nuire à l’image de votre entreprise voire même de lui faire perdre de l’argent.

Erreur n°6 : Ne pas faire preuve d’esprit d’équipe

Si l’autonomie est une soft skill appréciée en entreprise, cela ne signifie pas pour autant travailler seul dans son coin. Vous êtes en période d’essai, alors faites bien attention à faire preuve d’esprit d’équipe en échangeant régulièrement avec vos collègues et en vous rendant disponible pour travailler ensemble. Penser collectif est crucial pour votre intégration.

Du reste, à vous de faire attention aux besoins de vos collègues, que ce soit en respectant les horaires et le rythme de l’équipe, ou encore la deadline d’un dossier. Montrez aussi que vous êtes prêt à leur donner un coup de main. Vous réussirez ainsi petit à petit à vous faire une vraie place dans votre nouvelle entreprise.

 

Isabelle Pelletant, Directrice Régionale Adjointe, en collaboration avec Noémi Capell.

Nos podcasts ok

ECOUTEZ NOS PODCASTS

Découvrez tous les conseils de nos experts.

Glossaire bloc

NOTRE GLOSSAIRE

Si vous avez entendu ou lu un mot dont la signification vous échappe, découvrez notre glossaire !
Cliquez ici.

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS