Comment négocier une augmentation de salaire ?

COMMENT NÉGOCIER UNE AUGMENTATION DE SALAIRE ?


La négociation de salaire est un sujet épineux qui peut être source d’angoisse, souvent difficile à aborder avec son manager. Votre approche doit donc être minutieusement travaillée en amont pour maximiser vos chances d'obtenir le résultat souhaité. Voici quelques règles à respecter pour bien négocier votre augmentation de salaire :

1. Méritez-vous une augmentation de salaire ?

Si vous cherchez à être augmenté, vous devez être sûr de le mériter. Réfléchissez à la valeur que vous apportez à votre entreprise et aux raisons pour lesquelles vous méritez une augmentation de salaire. Qu'avez-vous fait depuis votre dernière augmentation pour justifier une hausse de salaire ? 

Si vous avez gagné de nouveaux contrats, assumé de nouvelles responsabilités ou acquis des qualifications supplémentaires, ou si vous vous êtes particulièrement bien débrouillé sur un projet spécifique et avez même dépassé vos objectifs, vous avez déjà des preuves à présenter à votre supérieur. Soyez précis et ne vous contentez pas de dire que le coût de la vie a augmenté, ou que vous pensez tout simplement faire du bon travail. Vous devez montrer à votre manager que vous êtes un élément précieux pour l’équipe et que ce que vous faites a de la valeur.

2. Faites des recherches pour connaître votre valeur

Vous devez demander une rémunération qui correspond aux salaires pratiqués dans votre secteur d’activité, en tenant compte de vos missions, responsabilités et de la zone géographique. Pour cela, vous devez évaluer votre valeur sur le marché et ce que vous pourriez obtenir si vous trouviez un autre emploi. 

Consultez les offres d'emploi, faites des recherches en ligne et appuyez-vous sur les études de rémunérations pour vérifier que vos prétentions sont en phase avec le marché. Soyez réaliste et venez avec des chiffres précis pour présenter des arguments solides à votre supérieur.

3. Choisissez bien votre moment 

Le lundi matin et le vendredi après-midi, pour des raisons évidentes, ne sont pas les meilleurs moments de la semaine pour parler augmentation avec votre supérieur. En clair, ne choisissez pas un moment où ce dernier est sur un projet important ou après qu’un problème soit survenu au bureau. 

Evitez aussi de négocier une augmentation de salaire si vous n’avez pas assuré pour un projet récemment, en cas de difficultés économiques de l’entreprise, lorsque votre manager est sous l’eau ou si vous avez déjà été augmenté au cours des six derniers mois.

Par ailleurs, même si cette demande se négocie traditionnellement lors de l’entretien annuel d’évaluation ou après une promotion, vous êtes en droit de demander une revalorisation à n’importe quel moment de l’année. Pour vous aider à choisir le bon moment, rappelez-vous les occasions où votre supérieur a répondu favorablement à l’une de vos demandes et les moments où il n’était pas disposé à vous écouter.

Enfin, n'imposez pas votre demande à votre supérieur : prenez rendez-vous avec lui à un moment où vous savez que vous aurez toute son attention. Dans votre invitation, détaillez ce dont vous souhaitez discuter, afin qu'il ait le temps de se préparer avant la réunion.

4. Construisez un argumentaire solide 

N'oubliez pas qu'il s'agit d'une réunion professionnelle qui demande une préparation minutieuse. Utilisez des exemples clairs pour montrer comment vous êtes allé au-delà des missions décrites dans votre fiche de poste, comment vous avez fait preuve d'initiative, contribué à améliorer l’entreprise et soutenu votre équipe. 

Montrez vos succès et parlez de ces projets que vous avez menés ou auxquels vous avez participé, en mettant en avant les performances réalisées, les objectifs dépassés, la réalisation d’économies, la fidélisation des clients, etc. Pour appuyer votre argumentation, donnez toujours des données précises (actions menées, résultats/chiffres atteints). 

De plus, insistez sur le fait que vous souhaitez vous inscrire dans une relation de long terme avec votre entreprise. Vous pouvez avancer les arguments suivants : votre poste a été élargi, vous souhaitez évoluer dans l’entreprise, vous êtes à l’aise dans vos fonctions et dans l’équipe, les missions vous intéressent, vous vous projetez dans l’entreprise, etc.
 
 
5.  Maîtrisez vos émotions

Quels que soient vos sentiments (par exemple, vous avez l’impression d'avoir été traité injustement par rapport à vos collègues et vous vous sentez en colère ou frustré), vous devez contrôler vos émotions. 

Du début à la fin, gardez un ton professionnel, restez calme et concentré. Ne devenez pas émotif, n’entrez pas dans des raisons personnelles et ne vous lancez pas dans des comparaisons avec d’autres salariés de l’entreprise pour justifier votre demande. Faites en sorte que celle-ci soit uniquement liée à vos compétences et à la valeur ajoutée que vous apportez à l’entreprise. 

6. N'acceptez pas la défaite dès que vous entendez un « non » 

Réfléchissez en amont à des stratégies pour que la discussion ne s’évanouisse pas après un éventuel « non » de votre supérieur, soit en posant des questions (quels changements pourrais-je apporter pour vous aider à vous rapprocher de mon chiffre ?), soit en demandant une réunion de suivi à un moment précis pour vous permettre de mieux démontrer votre engagement et vos efforts.

Persévérez et soyez prêt à négocier, longuement si nécessaire, et déterminez clairement quel compromis vous êtes prêt à accepter et pourquoi vous méritez un salaire plus élevé.

7. Prenez votre temps

Vous n'êtes pas obligé d'accepter immédiatement ce que l’on vous propose. Prenez le temps d'y réfléchir et d'être sûr que vous êtes satisfait de cette offre. Vous ne pourrez pas revenir en arrière !

8. Apprenez à gérer votre nervosité

Si être trop angoissé peut vous faire perdre tous vos moyens, un peu de stress peut en fait améliorer votre concentration et vos performances. Toutefois, si vous savez que la négociation de votre salaire a tendance à vous rendre nerveux, prenez les mesures nécessaires en amont pour gérer cette situation. De simples exercices de respiration avant la réunion peuvent vous aider. Par exemple, inspirez profondément par le nez en comptant jusqu’à 5. Expirez ensuite par la bouche en comptant jusqu’à 5. Répétez une dizaine de fois jusqu’à ce que vous vous sentiez apaisé. Evidemment, ce type d’exercice peut-être transposable à toute situation qui génère du stress, en lien ou non avec le travail.

9. Envoyez un email de suivi

Une fois votre entretien terminé, envoyez un email clair, concis et précis résumant les principaux points abordés. Vous disposez ainsi d'une trace écrite et évitez toute confusion ou tout malentendu.

10. Prêt à assumer des responsabilités ?

Si cette augmentation entraîne des responsabilités supplémentaires, assurez-vous que vous êtes prêt à les assumer et que vous avez les capacités et les moyens de le faire. Si vous pensez avoir besoin d'une formation supplémentaire, demandez-la.

11. Prévoyez un plan B

Si votre supérieur juge votre demande recevable mais ne peut y répondre favorablement, tentez d’obtenir des compensations (intéressement, horaires flexibles, télétravail, congés, formation, etc.) ou convenez d’un délai pour la mise en place de votre augmentation. 

Négocier une augmentation salariale ne fait pas de vous une personne cupide ou égoïste

C'est la façon dont les choses se font depuis des générations. Si vous ne demandez pas pour vous-même, qui le fera ? Faites confiance à votre instinct, qui vous dit que vous le méritez, et restez sur vos positions. Cela vous aidera à rester confiant, concentré et sûr de vous tout au long de l’entretien.

Si, malgré tous vos efforts, votre rémunération ne vous convient toujours pas, il est peut-être temps de chercher une nouvelle opportunité qui correspond davantage à vos attentes !
 
Thibaut Thieffry, Manager Business Line Perm, en collaboration avec Noémi Capell.
 

Diplômé d’un Master en Conseil et Stratégie d’Entreprise, Thibaut a une expérience de 8 ans dans le domaine du recrutement. 
Il intègre Hays en 2014 et se spécialise rapidement sur le secteur de l’immobilier et de la Construction. 
Depuis près de 8 ans, il accompagne les candidats et entreprises de la région Hauts-de-France dans leurs projets de développement professionnel et recherche de nouveaux talents. 
En parallèle, il évolue sur des fonctions managériales au sein du bureau de Lille, et encadre une équipe de 15 consultants spécialisés sur les recrutements en CDI.
 

FR AddThis

|

Glossaire bloc

NOTRE GLOSSAIRE

Si vous avez entendu ou lu un mot dont la signification vous échappe, découvrez notre glossaire !

Bloc webinar petit

NOS WEBINARS

Nos experts prennent la parole lors de conférences en ligne.

Nos podcasts ok

NOS PODCASTS

Nos experts vous livrent tous leurs conseils sur le recrutement et le monde du travail. 

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS