6 excellentes raisons d'embaucher un stagiaire

6 EXCELLENTES RAISONS D'EMBAUCHER UN STAGIAIRE

 
 
Qu’il soit obligatoire ou non, le stage permet aux étudiants de passer de la théorie à la pratique, de découvrir le monde professionnel, les codes, la culture et le fonctionnement d’une entreprise, ainsi que de se construire un réseau professionnel, et tant d’autres choses encore. A l’occasion de la journée internationale des stagiaires le 10 novembre, revenons sur 6 bonnes raisons de recruter un stagiaire dans son entreprise. 


1.    Il est le premier ambassadeur de l’entreprise

 
A l’instar des salariés, le stagiaire est le premier ambassadeur de l’entreprise. S’il est satisfait de la période passée dans l’entreprise, car il a été bien intégré par son équipe et formé par son maître de stage, il n’hésitera pas à recommander son entreprise auprès de son entourage et sur les réseaux sociaux. Il devient alors un véritable ambassadeur de votre marque employeur : vous aurez de cette manière plus de chances d’attirer de nouveaux stagiaires motivés et talentueux.

En revanche, si le stage s’est mal passé, car il a le sentiment de n’avoir pas suffisamment appris, de ne pas avoir été soutenu par son tuteur et qu’on lui a confié uniquement des missions subalternes, son discours sera tout autre auprès de son réseau (ses camarades de classe, ses professeurs, ses proches, etc.). Là, l’image de votre entreprise en sera impactée et vous risquez de perdre des candidatures qui auraient pu être intéressantes. 

Par conséquent, il est crucial de bien se concerter avant d’embaucher un stagiaire, et notamment de réfléchir aux missions que vous lui confierez, au temps que vous pourrez lui consacrer pour le former, et assurer son intégration dans l’entreprise. 


2.    Un œil neuf


Si, de son côté, le stagiaire cherche à acquérir de nouvelles compétences et faire un premier pas dans le monde du travail, il est lui-même une valeur ajoutée pour l’entreprise.

Car tout au long de sa formation, il a pu approfondir ses connaissances et compétences théoriques. Il va pouvoir les mettre en pratique au sein de l’entreprise et apporter un œil neuf, de nouvelles idées, une façon de travailler et de penser, qu’il a développés dans l’organisme de formation ou lors de ses stages/jobs d’étudiant précédents. C’est l’occasion pour l’entreprise d’apprendre de nouvelles choses et d’élargir ses connaissances, notamment ses méthodes de travail, les outils numériques et les nouvelles technologies utilisées.   


3.    Un stagiaire peut être un futur employé


Un mauvais recrutement peut être très coûteux pour les entreprises. Sans compter le temps perdu tout au long du processus, quand on sait que les recrutements peuvent s’étaler sur deux, voire trois, mois. Si un recrutement est raté, il faut tout recommencer.

Accueillir un stagiaire dans ses rangs est donc une solution idéale pour sécuriser une embauche. En effet, au fil de son stage, vous avez tout le loisir d’apprendre à connaître son profil, sa personnalité, ses compétences techniques comme comportementales. Vous pouvez évaluer sa capacité d’apprendre, à s’adapter et à progresser. C’est aussi l’occasion de le former aux méthodes de l’entreprise et de le fidéliser. Grâce à son stage, il connaît déjà les projets, les services, les produits et les valeurs de l’entreprise. 

S’il y a un poste à pourvoir, vous avez donc toutes les données en main pour déterminer s’il pourrait être le salarié idéal pour l’entreprise. Le risque d’un recrutement raté est fortement réduit. 


4.    Une aide précieuse


Accueillir un stagiaire permet également de combler des besoins ponctuels et de déléguer certaines tâches, pour enfin se pencher sur toutes ces choses que l’on n’a pas le temps de faire (comptabilité, tâches administratives, lancement d’un nouveau projet, etc.). 

En revanche, l’objectif du stage n’est en aucun cas de confier au stagiaire les tâches ingrates que l’on ne veut pas faire. La finalité du stage s’inscrit dans un projet pédagogique où l’étudiant met en pratique les enseignements théoriques suivis lors de sa formation à l’école. Il doit donc être accompagné et encadré par son maître de stage.


5.    Une procédure plus simple que pour un salarié


Il n’y pas de contrat de travail mais une convention de stage (souvent rédigée par l’organisme de formation dont dépend le stagiaire). Il s’agit d’une convention tripartite, signée par l’entreprise, le stagiaire et l’organisme de formation. Elle détaille notamment les dates de début et de fin, les horaires de travail, le taux horaire de la gratification et les avantages éventuels auxquels le stagiaire a droit. Les objectifs pédagogiques du stage, les missions prévues et le nom du responsable du suivi de stage figurent aussi sur ce document.


6.    Pas de rémunération mais une gratification 


Le stagiaire n’est pas considéré comme un salarié de l'entreprise, il ne reçoit donc pas de rémunération mais une gratification minimale. Cette obligation s'applique aux entreprises, aux administrations publiques, aux collectivités territoriales, aux établissements de santé, aux associations ou à tout autre organisme d'accueil. La gratification peut être exonérée de cotisations sociales.

La rémunération d’un stagiaire n’est pas obligatoire pour les stages de moins de 2 mois. Au-delà, le taux horaire de la gratification est égal au minimum à 3,9 € par heure de stage, correspondant à 15 % du plafond horaire de la sécurité sociale (soit 26 € x 0,15). Dans certaines branches professionnelles, le montant de la gratification est fixé par convention de branche ou accord professionnel étendu et peut être supérieur à 3,9 €. L'employeur doit le vérifier dans la convention collective.

Du reste, si le stagiaire n’a pas le statut de salarié, il bénéficie, au même titre que les salariés de l’entreprise, de certaines prestations comme l’accès aux activités sociales et culturelles proposées par le comité social et économique, au restaurant d'entreprise ou aux titres-restaurant. Concernant les frais de transport, l’employeur a l’obligation d’en rembourser une partie, dans les mêmes conditions que celles applicables aux salariés de l’entreprise.  
 
Sylvain Lambert, Chargé de Recrutement & Formation Campus Senior, en collaboration avec Noémi Capell.
 
 
 
 
Arrivé chez Hays en 2015 à Paris sur un poste de consultant en recrutement, Sylvain intègre l’équipe recrutement interne et formation en 2018 suite à une mobilité interne.
Aujourd’hui responsable d’une équipe de 3 personnes pour le pôle Campus, il agit sur toute la France et le Luxembourg.
Avec une centaine de recrutements par an, l’objectif de cette équipe et de pouvoir faire découvrir le métier de consultant aux étudiants de fin de cycle et de leur proposer un début de carrière prometteur au sein du cabinet. 
 
 

FR AddThis

|

Glossaire bloc

NOTRE GLOSSAIRE

Si vous avez entendu ou lu un mot dont la signification vous échappe, découvrez notre glossaire !

Bloc webinar petit

NOS WEBINARS

Nos experts prennent la parole lors de conférences en ligne.

Nos podcasts ok

NOS PODCASTS

Nos experts vous livrent tous leurs conseils sur le recrutement et le monde du travail. 

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS