INSCRIPTION NEWSLETTER

INSCRIVEZ-VOUS !

Restez connecté, recevez les dernières informations qui vous permettront de booster votre carrière ou votre entreprise ! 

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS

   

Chiffre clé de Février

 
Dans un contexte particulièrement tendu sur le marché de l'emploi, la formation professionnelle représente un levier essentiel pour acquérir de nouvelles compétences et maintenir son employabilité. Un an après le lancement de l'application "Mon Compte Formation", où en est-on ? 
 
Selon une enquête réalisée par Hays, cabinet de recrutement, en décembre 2020 auprès d'un panel constitué de 300 candidats issus de sa base de données, il ressort que si 57% des répondants ont bien créé leur Compte Personnel de Formation, 73% d'entre eux n'ont toujours pas bénéficié de formations, même si 58% envisagent tout de même de le faire. 

Leurs principales motivations restent d'élargir les compétences nécéssaires pour leur poste actuel (50%) ou de se former dans l'optique d'accéder à de nouveaux métiers (39%), mais 11% souhaitent également acquérir de nouvelles compétences, sans lien avec leur environnement professionnel. 
 
Bien que la quasi-totalité des salariés interrogés aient connaissance du CPF (65% via leur travail et 43% via les médias), 73% considèrent que leur employeur ne leur en a pas suffisamment parlé, et plus globalement, qu'il ne leur propose pas assez de formations (71%)
 
Par ailleurs, près de la moitié des répondants estiment que l'application lancée par le gouvernement n'a que peu (17%) ou pas du tout (27%) facilité leurs démarches.
 
Informer et communiquer davantage sur le CPF et le droit de se former revêt donc un enjeu majeur, notamment au sein de l'entreprise. 

Si le sujet vous intéresse, nous sommes à votre disposition pour organiser un échange avec Marie Hathroubi, Directrice Recrutement et Formation chez Hays

NOS CHIFFRES DU MOIS

NOS CHIFFRES DU MOIS