Travailler au vert : comment changer de région ?

TRAVAILLER AU VERT : COMMENT CHANGER DE REGION ?

 
S’éloigner des grandes villes, vivre dans un logement plus vaste avec jardin, se rapprocher de sa famille, améliorer son équilibre vie personnelle / vie professionnelle, mener à bien un projet qui ne peut se faire qu’en région, profiter du télétravail pour changer de décor… Les raisons qui poussent les citadins à changer de région - et parfois à commencer un nouvel emploi ailleurs - sont multiples, et depuis le début de l’épidémie de Covid-19, ils sont même de plus en plus nombreux à exprimer ce souhait.

Toutefois, partir dans une autre région et travailler au vert exige une préparation en béton et une réflexion approfondie. Voici nos conseils.


Bien mûrir son projet avant de se lancer

Pour que son projet ait toutes les chances de réussir, une bonne préparation comprenant de nombreuses recherches est nécessaire. Un projet de cette ampleur exige bien souvent plusieurs mois de réflexion au minimum. Car une fois cette décision prise, il faudra changer de logement, d’emploi (si le télétravail n’est pas possible), de collègues, d’habitudes et de routines, etc. Il faut anticiper, se projeter et réfléchir à chacun de ces points.

Est-ce un véritable projet de vie fondé sur des bases solides ou n’est-ce qu’un coup de tête, un simple ras-le-bol de votre mode de vie actuel ? Si cette envie se fait de plus en plus pressante depuis des mois voire des années, et que vous avez déjà commencé à planifier, il est peut-être temps de partir. 

Avant de vous lancer, prenez en compte plusieurs paramètres : à quoi ressemble le marché de l’emploi dans la région que vous souhaitez rejoindre ? Quel est le prix des logements ? Si vous avez des enfants, renseignez-vous sur les écoles, collèges et lycées de la ville ou de la région. Si votre conjoint vous suit, peut-il être muté ou doit-il chercher un autre poste ? Considérez aussi les infrastructures culturelles, sportives et associatives existantes, etc. Si vous hésitez entre plusieurs régions ou villes, ces éléments pourront vous aider à choisir.

A moins de la connaître déjà par cœur, il faut, avant de quitter son emploi, son logement et sa ville, passer du temps dans la région visée pour vérifier que la vie locale, l’environnement et le marché de l’emploi correspondent à son projet de vie. Ce ou ces séjours seront aussi l’occasion de rencontrer des gens de la région et leur poser des questions.

Comment travailler dans une autre région ?

Si vous souhaitez travailler au vert, plusieurs options sont possibles. Si l’on travaille pour une grande entreprise implantée dans plusieurs régions de France, ou si l’on fait partie de la fonction publique, une mutation (ou mobilité interne) peut être envisagée. Les personnes en télétravail à 100% pourront quant à elles poursuivre leur travail comme à leur habitude, quel que soit l’endroit choisi.

Si cela n’est pas possible, on peut alors rechercher son futur emploi sur le site de Pôle emploi, sur l’Apec, les jobboards, LinkedIn, ou encore en contactant des cabinets de recrutement locaux. Le cabinet Hays est en outre présent dans 20 villes à travers toute la France. Renseignez-vous sur les marchés porteurs et consultez les classements des plus grosses entreprises de la région pour augmenter vos chances de décrocher un poste. N’hésitez pas à solliciter votre réseau privé, et encore plus si vous avez des contacts dans la région.

Du reste, ce déménagement peut également être l’occasion de se reconvertir et de changer totalement de métier voire même de secteur. Certains saisissent cette opportunité pour lancer leur entreprise et devenir leur propre patron. Pour mener à bien son projet de reconversion et/ou créer son entreprise, pourquoi ne pas suivre une formation et utiliser son CPF (Compte Personnel de Formation) ?

Adapter sa candidature

Votre projet se confirme ? Mettez à jour les informations de votre profil sur les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Viadeo) et indiquez-y votre projet de mobilité professionnelle.

N’oubliez pas aussi de modifier votre adresse sur votre CV et votre lettre de motivation. Vous n’avez pas encore d’adresse dans votre nouvelle région ? Indiquez que vous êtes en cours de mobilité dans la ville ou la région que vous avez choisie. Ensuite, décrivez de façon concise votre projet au recruteur dans votre lettre de motivation. 

Se préparer pour l’entretien d’embauche 

Félicitations, vous avez décroché un entretien d’embauche ! Comme vous le savez, un entretien doit être bien préparé en amont et cette fois-ci, il va falloir également expliquer au recruteur votre projet de mobilité, surtout si vous venez d’une toute autre région. 

En effet, ce dernier va chercher à comprendre pourquoi vous souhaitez changer de région et quelles sont vos motivations. Expliquez les raisons de votre départ de façon sincère, par exemple, vous partez pour vous rapprocher de votre famille, pour échapper aux grandes villes, diminuer le temps passé dans les transports, vivre dans un cadre plus calme, etc. Rassurez le recruteur et montrez-lui que votre projet a été mûrement réfléchi et que vous voulez vivre de façon durable dans cette région.

Pour bien préparer l’entretien, il est essentiel d’anticiper les interrogations du recruteur. Soyez prêts à répondre à ces questions portant sur votre mobilité : Pourquoi avez-vous choisi cette région ? Quand prévoyez-vous de déménager ? Partez-vous avec votre famille ? Votre conjoint a-t-il trouvé un emploi ? Entraînez-vous à répondre à ces questions (de façon concise) afin d’éviter les surprises et l’improvisation.

Des prétentions salariales adaptées à la région visée

Les candidats originaires de la région parisienne devront certainement revoir leurs prétentions salariales à la baisse. En effet, il faut savoir qu’en région les salaires sont environ de 10% moins élevés qu’en Ile-de-France. Pour en savoir plus sur les rémunérations en France, téléchargez notre Etude de rémunération nationale 2020.

D’où l’importance de bien planifier son projet et de faire des recherches approfondies sur le poste visé et les rémunérations. Pour autant, aujourd’hui et surtout après le confinement, beaucoup d’actifs sont prêts à abandonner ces rémunérations plus hautes pour une qualité de vie améliorée.  
Si vous êtes à la recherche d’un nouveau travail, découvrez nos offres d’emploi sur hays.fr et hays.lu !
 

Mélanie Portale, Directrice Régionale Adjointe, en collaboration avec Noémi Capell.

Suivez nous ok

SUIVEZ-NOUS

   

Glossaire bloc

NOTRE GLOSSAIRE

Si vous avez entendu ou lu un mot dont la signification vous échappe, découvrez notre glossaire !

Nos podcasts ok

ECOUTEZ NOS PODCASTS

Découvrez tous les conseils de nos experts.

Bloc webinar petit

NOS WEBINARS

Nos experts prennent la parole lors de conférences en ligne.