Notre site web utilise des cookies. En poursuivant votre visite, vous consentez à naviguer sur notre site avec ces cookies cependant, vous pouvez modifier vos paramètres à tout moment.

S'abonner à la newsletter

Nos offres d'emploi

Suivez-nous

BLOCKCHAIN : QUELS SONT LES AVANTAGES ET LES INCONVENIENTS DE CETTE TECHNOLOGIE ?

blockchain2.jpgNée après la crise financière mondiale de 2008, la blockchain témoigne de la perte de confiance des citoyens dans la gestion de l’argent par l’Etat. Cette technologie est alors apparue comme une alternative, garantissant davantage de sécurité et de transparence, car décentralisée. Quels sont les avantages et les inconvénients de cette technologie ?
  
Qu’est-ce qu’une blockchain ?
 
La blockchain ou « chaîne de blocs » s’apparente à un grand registre virtuel, regroupant les transactions effectuées entre les utilisateurs d’un réseau. C’est une technologie qui permet le stockage et la transmission de données numériques et connaît parfaitement l’origine des données qui circulent. On la compare souvent à un grand livre que tout le monde pourrait consulter mais dont on ne pourrait pas effacer les lignes ni arracher les pages. A chaque nouvelle transaction, les données sont stockées dans un nouveau bloc, lui-même rattaché au reste des blocs contenant les informations sur les précédentes transactions. Ces blocs liés les uns aux autres forment une chaîne : la chaine de blocs.
 
Il existe de nombreuses applications de la blockchain : les banques sont les premières à s’être intéressées au sujet afin d’établir des transactions entre elles. La technologie peut aussi être utilisée par un recruteur qui voudrait vérifier les qualifications d’un candidat : si l’institution délivrant le diplôme a certifié sur le réseau l’authenticité de celui-ci, le recruteur pourra accéder à cette information. Enfin, les cryptomonnaies (comme le Bitcoin par exemple) dans lesquelles investissent de nombreuses personnes reposent sur la blockchain. Comme une action, le bitcoin a une valeur et peut s’acheter ou se vendre dans l’espoir de réaliser d’importantes plus-values à court ou long terme.  
 
Une technologie plus sûre
 
La technologie de la blockchain présente plusieurs intérêts : 
 
Elle est transparente, c’est-à-dire que les échanges sont anonymes mais que n’importe qui peut les consulter.
Elle est sécurisée : les transactions sont sécurisées par des protocoles basés sur la cryptographie asymétrique, une technique utilisée pour garantir la confidentialité d’une donnée, assurer sa sécurité et établir l’authenticité d’une transaction.
Elle est indépendante de tout tiers de confiance : c’est l’ensemble du réseau qui authentifie les transactions grâce à la cryptographie. 
 
Limites de la blockchain
 
Malgré ses nombreux avantages, la blockchain possède des limites : 
 
Elle ne supprime pas tous les intermédiaires : la technologie est dépendante des entrées saisies manuellement par un utilisateur.
Cette technologie novatrice est encore incompatible avec les systèmes informatiques existants.
Il n’existe pas de réglementation autour de cette technologie. Par conséquent, le risque de piratage ou de clôture de la plateforme d’échange utilisée (pour investir dans des cryptomonnaies par exemple) est bien réel.
Même si l’architecture du réseau rend les attaques coûteuses et difficiles, les piratages ne sont pas impossibles. 
 
Toutefois, malgré ces obstacles et la réticence du monde financier face à cette technologie, la blockchain devrait continuer d’évoluer dans les prochaines années. 
 
Romain Dionnet, Directeur exécutif division Santé, en collaboration Karen Holcman