Notre site web utilise des cookies. En poursuivant votre visite, vous consentez à naviguer sur notre site avec ces cookies cependant, vous pouvez modifier vos paramètres à tout moment.

S'abonner à la newsletter

Nos offres d'emploi

Suivez-nous

MECENAT, BENEVOLAT, COURSES CARITATIVES, ETC. COMMENT LES ENTREPRISES S’ENGAGENT-ELLES DANS LA SOCIETE ?

charité entreprise resize.jpgLes grandes causes touchent désormais le monde du travail. Les entreprises ne se contentent plus de vendre des produits et services, mais veulent désormais prendre part au débat public avec à la clé des salariés plus motivés et une valorisation de leur image en interne comme en externe. 
 
Les grands groupes pionniers
 
Les grandes entreprises ont été les premières à s’engager dans la société en apportant de l’aide humanitaire dans les pays en guerre ou victimes de catastrophes naturelle ou de famine, du soutien aux fondations et associations, ou encore en s’engageant dans le mécénat. Certains grands groupes proposent même des congés solidaires, permettant aux salariés de partir en mission humanitaire durant leurs vacances. Mais désormais, l’engagement est l’affaire de toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. 
 
Changement de comportement des consommateurs
 
Si les marques deviennent des porte-paroles des grandes causes c’est parce que les consommateurs ont changé de comportement et réclament davantage de transparence, d’engagement et une responsabilité citoyenne de la part de leur entreprise. Ils sont de plus en plus nombreux à penser que leur organisation doit servir à la fois les intérêts des salariés mais aussi ceux de la société. Une grande partie d’entre eux seraient même prêts à quitter leur employeur au profit d’un autre plus engagé dans la société. 
 
Parmi les causes les plus importantes pour les Français, on compte : l’amélioration des soins de santé, le respect des droits de l’homme, la protection de l’environnement, la lutte contre la pauvreté. 
 
Comment s’engager ? 
 
Il existe plusieurs moyens pour une entreprise de s’engager dans la société :
 
En créant des partenariats avec des ONG ou des associations.
 
Le soutien d’une course caritative dont les fonds seront reversés à une association pour la cause qu’elle défend. Par exemple, chaque année, Hays soutient des courses caritatives à travers la France pour lutter contre le cancer du sein (course Odyssea), sensibiliser l’opinion publique sur le manque de moyens dans les pays en développement (Urgent run) ou encore pour récolter des fonds pour aider les personnes en situation de handicap (La Lilloise). 
 
Via le mécénat : un soutien financier, humain ou matériel apporté sans contrepartie directe par une entreprise (ou une personne physique) davantage axé sur la recherche, l’éducation, le sport ou l’innovation. Les montants des dons explosent. En 2017, près de 3 milliards d’euros de dons ont été ainsi recueillis par des entreprises pour des associations, selon une étude de Recherches et Solidarités, un réseau associatif d’experts au service de toutes les formes de solidarité. 
 
La mise en place du bénévolat de compétences : l’entreprise met à disposition ses employés sur leur temps de travail afin de réaliser des missions d’intérêt général avec une association partenaire. Ainsi, l’association bénéficie de personnes possédant des compétences qu’elle n’a pas en interne et qui lui permettent de développer ses projets. 
Tous ces moyens s’inscrivent dans une politique RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) qui permet à la fois à l’entreprise de s’engager en faveur de la société, mais aussi de renvoyer une image positive en interne auprès de ses collaborateurs et en externe auprès de ses clients et parties prenantes. 
 
Oualid Hathroubi, Directeur, en collaboration avec Karen Holcman