Notre site web utilise des cookies. En poursuivant votre visite, vous consentez à naviguer sur notre site avec ces cookies cependant, vous pouvez modifier vos paramètres à tout moment.

Nos offres d'emploi

INSCRIVEZ-VOUS ! 

Suivez-nous

OFFBOARDING : 4 RAISONS DE SOIGNER LE DEPART DE VOS COLLABORATEURS

Sortie colab 1.jpgLes employeurs ont compris les enjeux de soigner l’intégration de leurs nouvelles recrues. Mais qu’en est-il des salariés qui quittent l’entreprise ? Voici 4 bonnes raisons d’accompagner au mieux ses collaborateurs durant la période qui précède leur départ. 
 
1. Des ambassadeurs de la marque, même une fois sortis de l’entreprise
 
Vos salariés sortants restent des ambassadeurs de votre marque et vous permettent de gagner en visibilité, même lorsqu’ils ne sont plus dans vos effectifs. Les personnes échangent entre elles et avec les réseaux sociaux et professionnels, tout se sait très rapidement. Si vos anciens salariés quittent votre entreprise dans de bonnes conditions et si les produits que vous proposez sont de qualité, ils ne manqueront pas de le faire savoir autour d’eux. Ils pourront également inciter leur entourage à rejoindre votre entreprise. 
 
Au contraire, si le départ de vos salariés se passe mal, ces derniers ne retiendront de leur expérience que le négatif et vous dénigreront auprès de potentiels clients ou candidats. 
 
2. Une passation dans les règles de l’art
 
Il est essentiel de soigner le départ de vos collaborateurs pour que la transmission d’informations se passe le mieux entre le salarié sortant et la nouvelle recrue. En effet, les connaissances du collaborateur qui quitte l’entreprise sont essentielles pour l’entreprise. En facilitant son départ, on s’assure de bénéficier de la meilleure transmission d’informations possible. 
 
Pour le salarié sortant, le processus est important lorsqu’il a pris plaisir à travailler dans l’entreprise et qu’il apprécie ses collègues. C’est une manière de s’assurer que ses compétences perdureront après son départ et de rester loyal vis-à-vis de son ancien employeur. C’est aussi une marque de respect pour l’équipe à qui il transmet son expertise.
 
3. S’assurer que les projets ne sont pas impactés par le changement
 
Lorsqu’un employeur s’acharne contre un salarié sur le départ en lui mettant une pression et en le faisant culpabiliser de quitter la structure, il prend le risque que le salarié le laisse avec une multitude de problèmes à gérer. Voici pourquoi il est nécessaire de lui accorder davantage de souplesse, mais de lui demander en échange de terminer les projets en cours et d’assurer la transition avec ses collègues en fournissant toutes les informations nécessaires. 
 
4. Rendre les départs plus humains 
 
Le départ d’un collaborateur ne doit pas être perçu comme une mauvaise chose mais comme un changement. Il n’est pas toujours facile pour le salarié sortant de prendre la décision de quitter son employeur, surtout lorsqu’il se sépare d’une équipe et d’un poste qu’il apprécie. C’est pourquoi vous devez respecter sa décision, le laisser discuter avec l’équipe des raisons de son choix et donner le temps à l’équipe d’accepter ce changement. Via une communication efficace, vous préservez l’organisation interne et les bonnes relations au travail. 
 
Certes, l’offboarding requiert du temps mais en accompagnant les salariés qui quittent la structure et en assurant la meilleure transition possible, vous pérennisez votre image. Et qui sait, peut-être que vos salariés réintégreront votre entreprise ? 
 
Marie Hathroubi, Directrice Recrutement & Formation, en collaboration avec Karen Holcman.