Notre site web utilise des cookies. En poursuivant votre visite, vous consentez à naviguer sur notre site avec ces cookies cependant, vous pouvez modifier vos paramètres à tout moment.

Nos offres d'emploi

INSCRIVEZ-VOUS ! 

Suivez-nous

77% DES SALARIES PLEBISCITENT LE TELETRAVAIL

RS-chiffredumois-juin2019.jpgUne vie de bureau en dehors du bureau ? C’est ce que veulent près de 8 salariés sur 10, selon une enquête menée par la plateforme de collaboration Fuze, et intitulée « Workforce Futures ». Le monde du travail est en pleine évolution : nouveaux usages, désir d’autonomie, nomadisme, etc. Autant de défis que les managers et les dirigeants doivent prendre en compte. 
 
Les attentes des salariés à reconsidérer
 
Les attentes des collaborateurs sont en pleine refonte. Parmi elles, la volonté de pouvoir travailler à distance. Avec une mobilité accrue, les salariés veulent pouvoir travailler le plus efficacement possible, et cette efficacité dépasse parfois le cadre traditionnel du bureau. Souvent en déplacement, ils sont tentés de consulter leurs mails ou d’avancer sur un projet en dehors des heures de travail.
 
L’évolution des outils numériques et collaboratifs a accéléré le déploiement du télétravail. Les tablettes, les smartphones et les tiers lieux de travail (espaces de coworking, bureaux partagés, etc.) ont rendu les salariés de plus en plus nomades. Ces outils facilitent le travail à distance et améliorent la communication entre salariés. 
 
Les managers doivent s’adapter à ces changements en apprenant à fixer de nouveaux objectifs, à faire davantage confiance et à garantir une bonne communication avec leurs équipes sans être physiquement présents. 
 
Toutes les générations concernées 
 
Parmi les 77% de salariés aspirant à pouvoir travailler à distance, toutes les générations sont concernées. Les jeunes générations rêvent d’une entreprise agile et moins hiérarchisée, maîtrisent parfaitement les outils digitaux, recherchent plus d’autonomie et ont une vision très moderne du travail. Le télétravail apparaît alors comme une organisation parfaitement adaptée à leurs aspirations et à un monde du travail qui ne cesse d’évoluer. Les salariés en milieu de carrière avec des enfants aspirent à mieux jongler entre vie privée et vie professionnelle. Quant aux seniors, ils sont à la recherche de davantage de temps libre. 
 
Une flexibilité accrue : un avantage pour l’entreprise  
 
En donnant davantage de flexibilité aux salariés, l’employeur améliore l’image de l’entreprise.  Ainsi,  il attire plus facilement les salariés en quête de bien-être, de confiance et d’autonomie. Le télétravail permet également d’attirer des personnes qui n’habitent pas forcément près de l’entreprise ou qui doivent s’absenter régulièrement pour des raisons personnelles.
 
Il est également prouvé que le télétravail est bon pour la productivité car il permet de travailler sans être dérangé par les réunions superflues, les gênes liées au bruit, etc. Ce dispositif est un bon moyen de réduire l’absentéisme, notamment en réduisant les temps de transports. 
 
Enfin, le télétravail permet de recréer de la confiance entre les salariés et l’entreprise. On pourrait penser que la distance est un frein à la bonne intégration d’un salarié, mais c’est plutôt l’inverse qui se produit : le télétravail améliore la motivation des salariés, leur engagement ainsi que leur loyauté vis-à-vis de l’employeur. 
 
Le télétravail est loin d’être un simple dispositif à la mode. Aujourd’hui, il est un atout pour la marque employeur et un moyen d’attirer les talents et de les retenir en leur proposant une expérience professionnelle satisfaisante et engageante. Les salariés sont de plus en plus nombreux à demander sa mise en place, et ce critère prend même parfois le dessus sur la rémunération !
 
Plus d’informations sur le sujet dans la 17ème édition du Hays Journal. Cliquez ici.
 
Karen Holcman, rédactrice.