Notre site web utilise des cookies. En poursuivant votre visite, vous consentez à naviguer sur notre site avec ces cookies cependant, vous pouvez modifier vos paramètres à tout moment.

S'abonner à la newsletter

Nos offres d'emploi

Suivez-nous

LE TRAVAIL TEMPORAIRE : LA REPONSE A UN MARCHE DYNAMIQUE

TT dynamique main.jpgSi le Travail Temporaire est souvent perçu comme un moyen de gérer l’imprévisible (remplacer un salarié malade, faire face à un surcroît d’activité, etc.), il est aussi une formidable manière de développer ses compétences et d’accroître son réseau. Pour la plupart des intérimaires, le Travail Temporaire est avant tout un choix.
 
Qu’est-ce que le Travail Temporaire ?
 
Le Travail Temporaire naît de la conclusion d’un contrat de travail qui n’est possible que pour l’exécution d’une tâche précise et temporaire, dénommée mission, et seulement dans les cas énumérés par la loi. Un salarié intérimaire est embauché et rémunéré par une entreprise de travail temporaire qui le met à disposition d’une entreprise utilisatrice pour une durée limitée. La mission prend fin à la date fixée.
 
Acquérir de l’expérience et développer ses compétences
 
Le Travail Temporaire permet aux jeunes diplômés de rentrer sur le marché du travail et de se créer leurs premières expériences. Après une longue période d’inactivité professionnelle, l’intérim peut aussi être une solution pour éviter une trop longue période d’inactivité sur un CV.
 
Pour Thibault Bersinger, Manager chez Hays : « réaliser plusieurs missions d’intérim est aussi l’occasion de se bâtir un CV. L’intérim permet d’acquérir de l’expérience en multipliant les missions et en découvrant divers secteurs d’activité, contextes, méthodes de travail et logiciels différents. ». Pour Lea Bachmann, consultante chez Hays : « le Travail Temporaire donne avant tout l’opportunité d’entrer par la petite porte pour évoluer au sein d’environnements variés tant sur le plan professionnel, humain, qu’opérationnel». C’est aussi un très bon moyen de rompre la monotonie.
 
L’intérim permet de mieux définir son projet professionnel, quitte à l’affiner et/ou se réorienter au fur et à mesure des expériences réalisées.
 
Prenons l’exemple d’un ingénieur intérimaire strasbourgeois, travaillant pour un leader industriel dans son domaine, en charge de l’optimisation des gammes de maintenance. Quoi de mieux pour un jeune ingénieur de démarrer sa carrière dans une structure aussi ambitieuse ?
 
Enfin, le Travail Temporaire peut tout à fait être un tremplin vers un CDI : la qualité du travail accompli en intérim peut se  concrétiser par une opportunité en CDI à la fin de la mission.
 
Se constituer un réseau
 
Les 18-35 ans représentent la majorité des travailleurs temporaires. L’intérim permet à ces jeunes de multiplier les missions, les rencontres et se créer un réseau qui leur permettra ensuite d’intégrer le marché du travail de manière pérenne.
 
Le Travail Temporaire est aussi un moyen efficace d’entretenir son réseau RH et opérationnel afin de se constituer un carnet d’adresses professionnel. 
 
Choisir la flexibilité
 
Le Travail Temporaire est une bonne alternative au CDD et au CDI dans les périodes d’incertitude économique puisqu’il donne la possibilité aux intérimaires d’avoir un emploi. 
 
Les salariés intérimaires, quant à eux, peuvent choisir de multiplier les missions ou faire des pauses lorsqu’ils le souhaitent.
 
Quel que soit le profil et le niveau de rémunération, les intérimaires apprécient généralement la liberté encadrée permise par ce statut. 
 
Dédiaboliser le Travail Temporaire
 
Longtemps associé à la précarité, au travail mal rémunéré et dévalorisant, l’intérim est encore souvent mal perçu. Tout d’abord, les missions d’intérim n’existent pas uniquement dans le BTP ou l’Industrie. 
Toutes les professions sont représentées par le Travail Temporaire. Par ailleurs, tous les statuts de salariés peuvent trouver des missions d’intérim, qu’ils soient cadres ou non tels que sur des missions de support en comptabilité lors de période de paie , d’accroissement d’activité lié à des opérations de maintenance, projet d’optimisation supply chain, recours à l’assistanat commercial pour une grosse campagne à l’export, création d’une plateforme de banque en ligne…
 
Le statut d’intérimaire ne rime pas toujours avec précarité, souvent il s’agit d’un véritable mode de vie. En effet, si la conjoncture le permet, l’intérimaire peut choisir ses missions. 
 
Enfin, l’intérim permet de bénéficier de prime de précarité de 10%, de congés payés majorés de 10% et d’autres avantages qui pourraient bien faire la différence sur une fiche de paie. 
 
Retrouvez toutes nos offres en Travail Temporaire en cliquant ici
 
Thibault Bersinger, Manager Business line et Léa Bachmann, Consultante, en collaboration avec Karen Holcman