Notre site web utilise des cookies. En poursuivant votre visite, vous consentez à naviguer sur notre site avec ces cookies cependant, vous pouvez modifier vos paramètres à tout moment.

S'abonner à la newsletter

Nos offres d'emploi

Suivez-nous

PEUT-ON ETRE EXPERT ET MANAGER ?

Expert manager photo.jpg
En France, il arrive souvent que des experts soient promus managers. Autrefois assimilés aux filières techniques, scientifiques ou libérales, les experts occupent désormais des métiers plus fonctionnels dans l’entreprise. Peut-on être expert tout en encadrant une équipe ?  
 
 
Les caractéristiques d’un manager
 
Le terme de management - emprunté à l’anglais - signifie entraîner, conduire, s’occuper de ou encore diriger. Le manager a donc pour mission d’encadrer une équipe et de l’animer. Il est capable de communiquer facilement et de transmettre les informations nécessaires à son équipe. Il sait aussi écouter les autres, les comprendre et les accompagner.
 
Le manager doit mener toute son équipe vers un but commun : la réussite. Sa hiérarchie lui fixe des objectifs et il doit tout mettre en œuvre pour les atteindre. Il organise et contrôle l’activité de son équipe. En principe, il sait déléguer, faire confiance et donner de l’autonomie à ses collaborateurs. Enfin, un bon manager est très engagé auprès de son équipe. 
 
 
Les caractéristiques d’un expert
 
On distingue plusieurs types d’expert : celui qui a vécu beaucoup de choses et qui porte un regard critique sur elles, celui qui est maître d’un secteur (c’est le cas de l’Expert-comptable, de l’avocat, du médecin, etc.) ou encore celui qui a une expérience globale d’un secteur, et qui en maîtrise les codes et les usages. 
 
Les fonctions de l’expert s’organisent autour de l’analyse, du conseil, de l’innovation, de la Recherche & Développement ou encore de la transmission des connaissances. Ce sont un niveau de connaissances et de compétences élevé et une maîtrise d’un domaine ou d’une spécialité qui caractérisent l’expertise. L’expert possède des savoir-faire pointus. Il a une expérience très étendue dans un domaine spécifique, mais aussi dans des domaines périphériques. 
 
Un bon expert fait-il un bon manager ?
 
Certains experts ont des qualités de leadership, mais le management requiert des compétences différentes de celles de l’expertise. La plupart du temps, les experts ont du mal à déléguer et préfèrent faire eux-mêmes. 
 
Il arrive souvent que les experts ou techniciens brillants, promus à des postes de managers soient déçus par leur nouveau rôle, notamment parce qu’ils doivent abandonner un travail rationnel qu’ils apprécient pour se consacrer aux relations humaines. Dans ce cas-là, les experts sont déstabilisés par les compétences que leur nouvelle fonction exige et leur promotion est un échec. 
 
Finalement un bon manager peut être un très bon expert mais l’expert n’est pas forcément un bon manager. Toutefois, il peut tout à fait le devenir, à condition d’en avoir envie et de se former au management. Ainsi, l’expert manager devra prendre en maturité, abandonner son autonomie, apprendre la synergie, l’adaptabilité, l’empathie, l’écoute, etc. En somme, tout ce qui a trait aux compétences liées à l’émotion, qu’on appelle aussi le quotient émotionnel ! 
 
Pour toute information, rapprochez-vous du bureau Hays le plus proche de chez vous.
 
Raphaëlle Martel, en collaboration avec Karen Holcman.