Skip to content
Hays - Recruiting experts worldwide
  1. Je suis
    Je suis

hobbies et cv-main image.jpg

 QUELS HOBBIES METTRE EN AVANT SUR UN CV ?

Sur un CV, les qualifications, l’expérience et les compétences professionnelles ne suffisent pas. La personnalité du candidat est tout aussi importante. Les hobbies vont être la première information sur le tempérament d’un candidat, avant l’entretien téléphonique, la rencontre et les tests de personnalité (s’il y en a). Alors, quels hobbies mettre en valeur sur un CV ?
 

Le bénévolat ou l’expérience associative

Ne pensez pas que seules les expériences professionnelles intéressent un recruteur. Le bénévolat ou l’engagement associatif enrichit votre CV avec des valeurs que l’on retrouve dans le monde du travail : l’engagement sans compter, la motivation, l’empathie, le travail d’équipe, etc. Si vous avez plusieurs expériences bénévoles ou associatives, faites un tri pour ne mentionner que celles susceptibles d’intéresser le recruteur. Détaillez les missions qui ont un intérêt pour le poste visé et faites attention aux mots clés correspondant au secteur d’activité et à l’emploi recherchés.


La pratique d’un sport

Sans surprise, les pratiques sportives plaisent aux recruteurs car elles sont perçues comme un signe de dynamisme et de persévérance. S’il s’agit d’un sport individuel, le recruteur percevra le candidat comme tenace et endurant. Si le sport pratiqué est collectif, il démontrera la capacité à travailler en équipe et à s’engager pour accomplir un but commun.


Les activités créatives

La musique, la peinture, le dessin, la sculpture, sont autant de hobbies qui développent la créativité. Pour certains postes, l’inventivité est très appréciée (graphistes, architectes, web designer, etc).


Les activités corporelles

La danse ou le théâtre sont des activités qui peuvent vous valoriser lorsque vous cherchez un poste qui nécessite une bonne communication verbale.


Les activités manuelles

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le jardinage, la cuisine, la couture et l’ensemble des activités manuelles sont bien perçues par les recruteurs car elles requièrent de la patience et de la rigueur.


Quid des voyages ?

Si vous avez beaucoup voyagé, voire passé un an à l’étranger, n’hésitez pas à le mentionner. Les voyages ouvrent l’esprit et sont une preuve de tolérance et de curiosité. Attention, vous devez être capables d’en parler en détail si votre recruteur vous questionne.


Que faire lorsqu’on a pas de hobbies ?

Il est préférable de ne pas faire figurer de rubrique « hobbies » que de mentir ou d’indiquer des informations insignifiantes. A la place, vous pouvez développer la rubrique « Compétences ».


Derniers conseils

  • Essayez de vous démarquer de vos concurrents en évitant les activités classiques type « jogging, lecture, musique, cinéma». Ces hobbies se retrouvent sur la majorité des CV. Toutefois, si vous avez une réelle passion pour la lecture, détaillez là avec le type de lecture par exemple (presse, romans, histoire, etc).
     
  • D’une façon générale, ne mentionnez jamais une activité que vous ne pratiquez pas et dont vous ne pouvez pas parler en entretien, sous peine d’être démasqué et perdre toute crédibilité face au recruteur.
     
  • Enfin, n’intitulez pas la rubrique hobbies « Divers ». Cela donne une impression de fourre-tout. Préférez « Centres d’intérêt » ou « Activités extra-professionnelles ».

A vous de jouer !

Jeremy Demeure, Key Account Manager IT Contracting en collaboration avec Karen Holcman (Rédactrice)

|