Skip to content
Hays - Recruiting experts worldwide
  1. Je suis
    Je suis

Blog Hays article 1.jpg

A LA RECHERCHE D'UN NOUVEAU POSTE ? EVITEZ CES 6 ERREURS SUR LINKEDIN 

L’utilisation de LinkedIn est devenue incontournable dans les process de recrutement, les managers et les recruteurs ayant recours à ce réseau social professionnel pour trouver des candidats et étudier leur profil. Cet article a pour but de vous présenter six des erreurs les plus communes à éviter sur LinkedIn :

1. Se donner une promotion

Il peut être tentant de retourner dans le temps pour se donner une promotion. Même si vous étiez en charge d’une multitude de tâches lorsque vous travailliez comme assistant comptable, cela ne fait pas de vous un expert-comptable pour autant. Les experts du recrutement repèrent facilement lorsque quelque chose ne tient pas debout et jugerons que vous êtes malhonnête. Passer son titre de poste de « Finance Manager » à « Finance Director » parce que vous travailliez dans une petite entreprise et que vous étiez la personne du service avec le plus d’expérience, peut remettre votre crédibilité en cause inutilement. Un mensonge çà et là peut faire passer votre CV de la shortlist à la corbeille à papier en un instant. D’autant que si vous accédez à la shortlist, vous serez bien embêté en entretien lorsque vous serez questionné sur le détail de vos expériences.

2. Ne pas s’approprier le travail des autres

L’un des grands avantages de LinkedIn est qu’il est accessible à tous. Cela signifie aussi que tout ce que vous renseignez sur votre profil peut être vu par beaucoup de personnes, notamment vos collègues et vos anciens collègues. Votre profil doit détailler vos responsabilités passées ainsi que vos réussites pour donner aux potentiels recruteurs une idée de votre rôle et de vos performances en entreprise. Seulement, assurez-vous que les projets dont vous vous attribuez le mérite sont vraiment de votre fait. S’attribuer la réussite d’un projet ou des actions de quelqu’un d’autre est malhonnête et ne peut que nuire à votre réputation sur le long terme.

3. Dissimuler vos périodes d’inactivité

Vos recruteurs potentiels seront très attentifs aux caractéristiques de vos expériences professionnelles : où vous avez travaillé, à quelles dates et pour combien de temps… Ne modifiez pas les dates en essayant de combler les périodes d’inactivité. Faites aussi attention à ce que les informations, les dates et les périodes renseignées sur votre profil correspondent bien à celles notées sur votre CV « classique ». Les incohérences sont un mauvais signal donné aux personnes chargées d’étudier votre candidature.

4. La quantité ne fait pas la qualité

Même s’il est tentant de se connecter avec le plus possible de personnes, la force réelle de votre réseau LinkedIn réside dans la possibilité d’interagir avec les professionnels de votre industrie, profession ou secteur. Accepter toutes les invitations que vous recevez affaibli la qualité de votre réseau. Parcourez toujours le profil des personnes qui cherchent à vous ajouter, afin de vous assurer que cette personne est pertinente pour votre réseau.

5. Faire un mauvais choix de photo

Assurez-vous d’ajouter à votre profil une photo professionnelle, cadrant votre tête et vos épaules. Evitez les photos de groupes rognées, les photos de vacances en tenue décontractée et de trop « photoshoper » votre photo (vous voulez être reconnu lors de votre entretien !).

6. Les recommandations entre amis

Les recommandations LinkedIn marchent mieux lorsqu’elle sont authentiques et données par des managers, des clients ou des fournisseurs qui peuvent réellement attester de votre professionnalisme. Les recommandations fournies par vos collègues et vos amis ne sont pas une façon crédible de construire votre « marque personnelle ».

Géraldine Rathery, Directrice Médias & Digital

|