Notre site web utilise des cookies. En poursuivant votre visite, vous consentez à naviguer sur notre site avec ces cookies. Cependant, vous pouvez modifier vos paramètres à tout moment en suivant ce lien.

Dossier : L’assurance offre des salaires évolutifs

Compétitif, le secteur de l’assurance offre des rémunérations attractives à ses employés. Celles-ci évoluent au gré de l’expérience mais aussi de la performance.

Les salaires des professionnels de l’assurance varient bien entendu en fonction du poste que ces derniers occupent. Selon Coralie Foucher, manager régional chez Hays banque et assurance, on peut les regrouper en cinq grandes tranches. Les conseillers à distance et conseillers commerciaux gagnent entre 23 et 25 k€ en moyenne et les gestionnaires de sinistres entre 25 et 30 k€. Les souscripteurs perçoivent entre 45 et 60 k€ et les actuaires entre 40 et 100 k€ et plus. Ces chiffres moyens ne tiennent pas compte des éventuelles rétributions variables.

Quant au salaire moyen des salariés remplissant des fonctions commerciales, il se situe en moyenne entre 60 et 80 k€. Il est plus difficile à estimer puisqu’il dépend grandement de leur rémunération variable. “Celle-ci peut représenter jusqu’à 20 % ou 100% du salaire fixe des commerciaux pour la clientèle des particuliers”, précise Thierry Mageux, business development director de Robert Half Financial Services.

La performance est donc un bon moyen de faire évoluer son salaire. Toutefois, elle n’est pas rémunérée de façon identique d’un assureur à l’autre. “Concernant la rémunération de nos commerciaux, elle peut varier selon les métiers et l’expérience mais il est important de savoir que la part variable n’est pas plafonnée comme ce peut être le cas ailleurs”, indique Sylvie Toudic, responsable communication employeur de Groupama. L’expérience acquise permet également de faire progresser son salaire. Ainsi, selon les statistiques du cabinet de recrutement Robert Half, le salaire des actuaires peut progresser rapidement.

L’actuaire possédant de 1 à 3 ans d’expérience touche entre 38 et 45 k€ de salaire fixe. Avec 3 à 6 ans d’expérience, il perçoit entre 46 et 63k€ et avec 6 à 10 d’expérience, il gagne entre 65 et 85 k€. Son salaire fixe peut ensuite atteindre plus de 85 k€ avec plus de 10 ans d’expérience. Sans compter que “les actuaires peuvent toucher des sommes variables correspondant à 10 % ou 25 % de leur rémunération fixe”, ajoute Thierry Mageux.

|