Skip to content
Hays - Recruiting experts worldwide
  1. Je suis
    Je suis

LES TRAVAILLEURS HANDICAPES

ENCORE TROP TOUCHES PAR LE CHOMAGE

En 2007, 19 % des personnes handicapées étaient au chômage. Ce chiffre est d’autant plus alarmant si on le rapporte au 9% de chômeurs de la population active. Le durcissement des sanctions de la loi du 11 février 2005 devrait cependant aider ce chiffre à baisser.

Une loi pour aider à l’insertion des travailleurs handicapés et pourtant...

Le durcissement de la loi de 2005 devrait faciliter le recrutement de personnes handicapées. Pour le moment, Christine Mendes, Responsable de la Mission Handicap Hays, n’observe pas de réel changement : « La durée moyenne du processus de recrutement des travailleurs handicapés est la même que pour tout autre travailleur mais la conjoncture actuelle les touche particulièrement. Les ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) notamment, ont de moins en moins de commandes de la part des entreprises suite aux restrictions de budget. Ils sont donc plus particulièrement touchés par la crise et n’ont plus assez d’activité pour faire travailler les personnes handicapés. » Même si aujourd’hui de plus en plus d’entreprises sont sensibilisées au sujet, on observe un manque de communication et de formation auprès des opérationnels (décisionnaires finaux). Un grand nombre de recruteurs pense qu’embaucher une personne handicapée signifie des procédures longues et des dépenses importantes. Et pourtant, le recrutement de personnels handicapés se fait exactement de la même façon que pour tout autre travailleur «Un travailleur handicapé est un travailleur avant tout, insiste Christine Mendes, de plus il existe de nombreuses aides comme celle permettant de financer des aménagements de poste ».

Des obligations déontologiques lors du recrutement

Le handicap est un sujet délicat à aborder, à fortiori lors d’un recrutement. Comme pour tout autre travailleur, le recruteur doit restreindre ses questions au cadre professionnel. La nature du handicap est donc difficile à aborder « Nous n’avons pas le droit de parler directement du handicap, même si celui-ci est visible. En revanche, nous pouvons discuter avec le candidat de son CV ou du futur poste ce qui permet d’aborder le sujet sans atteindre à sa vie privée.» Ces questions sont nécessaires et permettront au recruteur de savoir, entre autres, si son futur collaborateur aura besoin de formations ou d’aménagements particuliers.

Quelles sont les aides pour les entreprises ?

Différentes aides peuvent être demandées par l’entreprise lors de l’intégration d’un travailleur handicapé : La prime initiative à l’emploi, pour encourager les entreprises au recrutement des travailleurs handicapés en CDI et CDD de plus de 12 mois ; la prime d’insertion, pour favoriser l’accès à l’emploi ; l’aide au tutorat, pour le maintien de l’emploi ; l’aide à l’adaptation aux situations de travail, pour aider aux financements d’aménagement de poste... Toutes ces aides peuvent être demandées à l’Agefiph (association privée au service des personnes handicapées et des entreprises) en remplissant un simple formulaire sur internet.

Les travailleurs handicapés sont des travailleurs avant tout avec des compétences et un savoir-faire qui sont parfois peu valorisés. De plus en plus d’associations ou de Missions Handicap en entreprise sont créées pour promouvoir ces travailleurs et leur offrir de nombreuses opportunités professionnelles.

A propos de la Mission Handicap de Hays :

Hays a créé une Mission Handicap en janvier 2009 afin d’informer et d’accompagner les entreprises lors du recrutement et de l’intégration de travailleurs handicapés dans leurs locaux. Hays travaille en collaboration avec différentes associations dédiées aux personnes handicapées. Ces collaborations permettent aux travailleurs handicapés d’avoir un accès direct à des offres d’emplois à responsabilités, d’effectuer un processus de recrutement et être recruté non pas sur un handicap mais sur des compétences. Chez Hays l’ensemble des offres d’emploi sont ouvertes aux travailleurs handicapés.

|