Notre site web utilise des cookies. En poursuivant votre visite, vous consentez à naviguer sur notre site avec ces cookies cependant, vous pouvez modifier vos paramètres à tout moment.

Nos offres d'emploi

Suivez-nous

mini_etude1.jpg

 TELECHARGER-L’ETUDE-EN-INTEGRALITE.jpg 

Portrait Tina 1-min.jpgBlanc-blog.jpgLors de la dernière décennie, nous avons assisté à d’importants progrès en matière de technologies : Intelligence Artificielle, Big data, Internet des objets (IoT), etc. L’emploi ne cesse de se transformer au fil des révolutions technologiques et le lien entre les nouvelles technologies et l’emploi s’est montré plutôt optimiste. En effet, la technologie a permis de dégager des gains de productivité, réinvestis pour créer de nouveaux postes, notamment dans le secteur des services.

Mais dans le grand débat sur la robotisation et l’emploi, deux camps s’opposent : ceux qui estiment que la robotisation sera créatrice d’emplois et augmentera la productivité et la croissance et ceux qui perçoivent la robotisation comme une menace, craignant que les machines remplacent l’homme.

Si la technologie a un impact sur l’emploi dans sa globalité, peu de postes sont en réalité menacés. Les postes ont davantage de chances d’être transformés que supprimés et les pertes d’emploi pourraient être compensées par des créations d’emploi et une demande de nouvelles compétences.

Ces changements suscitent de nombreuses interrogations, toutes plus stratégiques les unes que les autres : quels seront les secteurs impactés par ces changements ? Comment les postes évolueront-ils ? Quelles seront les compétences recherchées ?

Très bonne lecture à tous !

Tina Ling
PDG Hays France & Benelux